La braderie de Hem aura bien lieu

Publié le Mis à jour le
Écrit par M. F.
Pas d'annulation à Hem pour la braderie. (illustration)
Pas d'annulation à Hem pour la braderie. (illustration) © MaxPPP

Une incertitude planait encore sur le maintien de la braderie de Hem, qui doit avoir lieu le 3 septembre. Après une réunion avec la préfecture, la mairie a annoncé qu'elle aura bien lien. 1 700 exposants sont attendus.

Le 3 septembre, la braderie de Hem aura bien lieu. Après une réunion en mairie avec les services de l'État, il a été décidé de maintenir la manifestation. Les conditions de sécurité réclamées par la préfecture sont remplies par la ville. 

Le périmètre sera sécurisé par des barrières. Des plots en béton, comme on a pu en voir à Aulnoye-Aymeries pour le festival des Nuits Secrètes, ne sont pas prévus. Un contrôle des véhicules sera effectué avant l'installation. La braderie prend place au niveau des rues du Général Leclerc, Jules Guesde, du Dr Coubronne, Grand’Place et place de la République, avenue Delecroix. Près de 1 700 exposants sont attendus de 8h à 17h le samedi.

La braderie de Lille, qui devait avoir lieu le même week-end, a elle été annulée. Mais la maire de Lille, Martine Aubry, a annoncé la semaine dernière que plusieurs manifestations vont tout de même avoir lieu les 3, 4 et 5 septembre pour "Lille reste en fête". Tous les détails sont à retrouver dans notre article.

"Lille reste en fête" : ce qui va avoir lieu à la place de la braderie - France 3 Nord Pas-de-Calais

FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS Après l'annulation de la braderie, la maire de Lille a précisé ce vendredi les événements qui auront lieu le week-end du 3, 4 et 5 septembre, avec un mot d'ordre : "Lille reste en fête". © France 3 "Pas de braderie mais Lille reste en fête" "Pas de grande braderie, mais Lille reste en fête".



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.