VIDÉO. Face aux agressions, le département du Nord va équiper les pompiers de caméras dans 15 casernes

© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Il espère que le dispositif, déjà testé à Roubaix, sera dissuasif pour les auteurs de ces violences.

Par Q.V avec Alix Guiho

234 pompiers ont été agressés dans le Nord en 2018. "Un chiffre important et un vrai problème" pour Jean-René Lecerf, président (DVD) du département. Un chiffre en hausse, surtout, si on le compare aux 145 cas d'agressions en 2017 et aux 131 cas en 2016, recensés par une étude de l'ONDRP.
 

Ces agressions prennent des formes variées. "Ça va de l'insulte au crachat, au coup de couteau. Je vous rappelle ce qui s'est passé à Wattrelos au marteau", lorsque les sapeurs-pompiers avaient été attaqués en portant secours à une jeune femme, en décembre 2017. "Tout ça est inadmissible, inacceptable."
 

Pour Jean-René Lecerf, il s'agit d'"un phénomène de société" lié à "la haine de l'uniforme auprès des sapeurs-pompiers comme auprès des gendarmes", qui était "limité très longtemps à quelques communes, comme à Roubaix, et qui a tendance à se généraliser."
 
Agressions de pompiers : le président du Nord veut installer des caméras sur les uniformes

À Roubaix, justement, des caméras avaient été testées en janvier 2018 sur les sapeurs-pompiers en cours d'intervention, pour éviter ce type d'agressions. Un dispositif que le président du Nord souhaiterait généraliser dans davantage de casernes à l'orée 2020.
 

"Je ne sais pas si ça aura beaucoup d'efficacité, mais on essaiera de mettre en place des caméras personnelles miniaturisées qui sont posées sur l'uniforme des pompiers. Il fallait une loi, des décrets, maintenant on a les deux donc il y a quinze centres d'incendies et de secours qui seront concernés dans les semaines à venir" précise Jean-René Lecerf, pour qui "ça démarrera tout début 2020."

Sur le plan pénal, "les condamnations pourront intervenir d'une manière  systématique et peut-être que, le sachant, certains pourront regarder à deux fois avant de se livrer à ce triste jeu."
 

Sur le même sujet

Les + Lus