Mobilisations des agriculteurs : les autoroutes A16 et A29 bloquées, le point sur les manifestations

C'était annoncé. Dans l'Oise et dans la Somme, les autoroutes A16 et A29 sont bloquées depuis la fin de matinée, ce mardi 13 janvier, par les agriculteurs. Les motifs de leur colère sont multiples. Précisions.

Le mouvement prend de l'ampleur. Depuis jeudi 18 janvier 2024, plusieurs dizaines d'agriculteurs bloquent une portion de l'autoroute A64, au niveau de Carbonne en Gironde, pour signifier leur mécontentement. Depuis la fin de matinée, mardi 23 janvier, leurs collègues isariens, emmenés par les syndicats FNSEA et JA, ont rejoint la mobilisation et bloquent, à leur tour, l'autoroute A16 au niveau de Beauvais.

Une centaine de manifestants à Beauvais

Une centaine de professionnels et une cinquantaine de tracteurs venus de l'Oise se sont rassemblés. Les agriculteurs se mobilisent contre la hausse des taxes, de leurs coûts de production et des normes européennes qu'ils estiment trop lourdes. La profession est aussi échaudée par les reports successifs du projet de loi agriculture.

"J'aime mon métier, mais j'aimerais en vivre", peut-on lire sur les pancartes des manifestants. "Aujourd'hui, il y a une déconnexion entre les gens qui subissent toutes ces normes et nos décideurs qui appliquent", selon Régis Desrumeaux, agriculteur et président de la FDSEA de l'Oise.

La mobilisation sur l'A16 pourrait bien durer à en croire les manifestants. Au moment du départ ce mardi matin, Fabien Frebourg, agriculteur salarié à La Neuville-Vault, était déterminé : "Là, je prends mon sac de couchage et quelques vêtements en plus, on ne sait jamais. On sait quand on part, mais on ne sait pas quand on revient." Ce que confirme Régis Desrumeaux, président de la FDSEA de l'Oise : "Il va falloir qu'on se relaie le jour, la nuit. Si on voit que ça ne bouge pas, Paris est à portée de tracteur. On fera le déplacement s'il le faut."

Des blocages aussi à Amiens

À Amiens, les agriculteurs ont manifesté sur la rocade puis ont pris la direction de l'A29 où un blocage s'est formé en début d'après-midi. Vers 14h30, 55 tracteurs et 110 manifestants étaient regroupés au niveau du péage Jules Verne. Quatre kilomètres de bouchons ont été recensés. Les Jeunes Agriculteurs de la Somme indiquent que le blocage pourrait durer toute la nuit.

"Pas de levée des actions"

Les principaux syndicats agricoles ont été reçus par le Premier ministre, Gabriel Attal, ce lundi 22 janvier. À l'issue d'un entretien de près de deux heures, Arnaud Rousseau, président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), a annoncé qu'il n'y aurait "pas de levée des actions menées sur le terrain" par les agriculteurs en France.

>>> A lire aussi : Mort d'une agricultrice, sa fille et son mari toujours dans un état grave : ce que l'on sait de cette voiture ayant foncé sur un barrage de manifestants.

>>> A lire aussi : agricultrice morte en Ariège : ce que l'on sait d'Alexandra Sonac, cette mère de famille de 37 ans percutée par un véhicule.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité