Attaque mortelle d'un fourgon dans l'Eure : le Racing Club de Lens rendra hommage à Arnaud Garcia, supporter lensois

Arnaud Garcia, agent pénitentiaire tué dans l'attaque au fourgon du 14 mai 2024, était un supporter du Racing Club de Lens. Pour rendre hommage à "ce membre du peuple lensois", le RC Lens projettera son visage sur un écran géant et procédera à une minute d'applaudissement au stade Bollaert, pendant la rencontre Lens-Montpellier ce dimanche.

Les Sang et Or pleurent la disparition de l'un des leurs. Ce jeudi, le Racing Club de Lens (RCL) a fait savoir son intention de rendre hommage à Arnaud Garcia, l'un des deux agents pénitentiaires tués dans l'attaque d'un fourgon du 14 mai 2024, dans l'Eure (Normandie).

Supporter des Sang et Or, ce trentenaire était installé à Blangy-le-Château, dans le Calvados, avec sa femme Marie. Marié, le couple attendait un enfant depuis cinq mois. Pour soutenir la famille du défunt ainsi que ses parents, dont il était très proche, le RCL a décidé de projeter le visage d’Arnaud et de son collègue Fabrice Moello, sur les écrans géants du stade Bollaert. "On a su qu'Arnaud Garcia était un supporter du RCL. C'était donc naturel de faire ça pour un membre de notre peuple lensois", souligne la direction.

Un mouvement de solidarité qui sera mis en place ce dimanche 19 mai, lors de la rencontre Lens-Montpellier, dernière journée du championnat de Ligue 1. Le speaker de Bollaert accompagnera cette soirée d'hommage par la lecture d'un texte rédigé par le club. Les supporters présents au stade, ou depuis chez eux, seront également invités à applaudir pendant une minute à la mémoire d'Arnaud.

Cet hommage était très attendu par les supporters. Certains avaient pris la parole sur les réseaux sociaux pour que le staff du RC Lens mobilise la communauté lensoise face à ce nouveau drame.

► À lire aussi : Attaque mortelle d'un fourgon pénitentiaire, des morts et un prisonnier évadé : ce que l'on sait

"Mon gamin il avait une appréhension"

Deux agents pénitentiaires sont décédés en Normandie ce 14 mai 2024, en pleine extraction d'un prisonnier entre Évreux et Rouen. Leur véhicule a été attaqué vers 11 heures au péage d'Incarville par des individus qui ont permis au prisonnier de s'évader. L'homme en question est Mohammed Amra, 30 ans, connu pour des affaires de stupéfiants et détenu pour tentative de meurtre. Il fait désormais l'objet d'une notice rouge d'Interpol.

Dans une vidéo captée par des caméras de surveillance, on voit des individus percuter intentionnellement le fourgon pénitentiaire avec une voiture, puis sortir du véhicule avec des armes et ouvrir le feu sur les agents. Une véritable scène de guerre, dans laquelle trois personnes ont été grièvement blessées. Les deux agents au pronostic vital engagé sont désormais hors de danger. Malheureusement, deux autres personnes, Arnaud Garcia et Fabrice Moello, ont quant à elles perdu la vie dans l'attaque.

"Mon gamin il avait une appréhension. Il avait dit à Marie la veille de partir et le matin même « je la sens pas cette journée »", relate le père d'Arnaud Garcia dans une interview accordée à france info.

Depuis mercredi, les agents pénitentiaires se mobilisent massivement aux quatre coins de la France en signe de soutien à leurs collègues décédés. À Sequedin, Longuenesse ou Liancourt, les blocages de maison d'arrêt se poursuivaient ce jeudi.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité