Un migrant décédé et deux disparus dans la traversée de la Manche, au large de Calais

Les secours sont intervenus pour sauver 180 migrants ce mercredi 28 février 2024, au large de Calais. Lors de l'intervention, les naufragés recueillis ont fait savoir que trois d'entre eux manquaient à l'appel. Une personne a été récupérée inconsciente par la Marine nationale, qui n'a pas pu la ranimer. Deux personnes sont toujours portées disparues.

Ce mercredi 28 février 2024, dans l'après-midi, quatre opérations de sauvetage ont été coordonnées par le CROSS Gris-Nez au large de Calais, pour venir en aide à des embarcations, avec au total 180 migrants à leur bord. Pendant les opérations, l'équipage de la BSAM Seine (bâtiment de soutien et d'assistance métropolitain) de la Marine nationale a appris auprès d'une embarcation de 50 naufragés que trois d'entre eux manquaient à l'appel.

"À ce stade, une personne a été récupérée inconsciente par le BSAM Seine de la Marine nationale et n'a pas pu être réanimée par l'équipage. Deux personnes sont portées disparues", faisait malheureusement savoir la Préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord (Prémar) dans un bref communiqué.

Des recherches sont toujours en cours pour tenter de retrouver des deux personnes qui "n'ont pas pu être relocalisées par les moyens maritimes, les conditions météo sur place s'étant dégradées au moment de l'opération", commente la Prémar auprès de l'AFP.

8 décès depuis le début de l'année

L'association d'aide aux migrants Utopia 56 explique que plusieurs départs "très chaotiques" ont eu lieu la nuit dernière sur le littoral des Hauts-de-France, avec une ouverture météo très serrée, espérée depuis quelques jours. "Tout s'est passé très vite à partir de 16 heures, avec des services de secours complètement débordés en mer par de nombreux appels", partage une bénévole.

Le drame déploré ce mercredi survient après le décès de 5 migrants au large de Wimereux le 14 janvier dernier et à la mort d'un jeune exilé dans la remorque d'un camion, écrasé par des barres métalliques le 29 janvier. Une septième personne a également perdu la vie le 2 février dans le secteur de Loon-Plage après avoir été touchée par balle au thorax.

Comme à chaque décès annoncé à la frontière franco-britannique, une commémoration sera organisée par l'association dès 18h30 à Calais.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité