Condamnation de Willy Bardon - Jacky Kulik : “J'ai le sentiment du devoir accompli”

Jacky Kulik, lors du procès de Willy Bardon le 4 décembre. / © Valentin Pasquier / FTV
Jacky Kulik, lors du procès de Willy Bardon le 4 décembre. / © Valentin Pasquier / FTV

Après 13 jours de procès devant les assises de la Somme à Amiens, Willy Bardon a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour l'enlèvement, la séquestration et le viol en réunion d'Elodie Kulik en 2002. Un verdict qui satisfait Jacky Kulik, le père de la jeune femme. 

Par Jennifer Alberts avec Valentin Pasquier

A la sortie de la salle d'audience de la cour d'assises de la Somme d'Amiens, Jacky Kulik est souriant. Le père d'Elodie Kulik est "content. C'est quand même le résultat de 18 ans de traque. J'ai eu de bons avocats. Je les félicite parce que c'était pas évident de prendre l'affaire en cours comme ils l'ont fait. Mais justice a été rendue à Elodie. Je pourrai aller demain matin sur leur tombe (celle de sa femme et de sa fille, ndlr) et leur dire que j'ai fait mon travail. Tout le monde aurait été soulagé après autant de temps. Il faut avouer que les avocats de la partie adverse ont fait du beau travail. Mais que voulez- vous ? C'était 50/50. Dès le départ. Je le disais : c'est 50/50. Mais on a fait mieux ! On est contents !"
 


Après 13 jours de procès, Willy Bardon, accusé de l'enlèvement, de la séquestration, du viol en réunion et du meurtre d'Elodie Kulik en 2002 a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour tous les chefs d'accusation excepté le meurtre.

Une culpabilité qui ne fait aucun doute pour le père de le jeune femme, confirmant sa certitude en interpellant les journalistes.
 


Malgré ce verdict attendu depuis l'arrestation de Willy Bardon en 2013, Jacky Kulik avoue : "on ne fait jamais le deuil. Mais j'ai le sentiment du devoir accompli. Je leur (sa femme et Elodie, ndlr) avais promis quon y arriverait. Et on y est arrivés. Maintenant, on va sabrer le champagne. Et je compte voyager. Un peu. J'aimerais bien voir Moscou. Donc je vais aller y faire un tour en plein hiver. Mais je ne crains pas : je suis un gars du Nord."

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus