VIDÉO. Tabac : les achats frontaliers sont désormais limités à une cartouche par personne

Publié le
Écrit par Marianne Chenou avec Alix Guiho
À Menin, à la frontière belge, 90 % des clients sont français.
À Menin, à la frontière belge, 90 % des clients sont français. © FRANCE 3 NORD-PAS-DE-CALAIS

Les achats de 4 cartouches de cigarettes de l'autre côté de la frontière, c'est terminé ! Depuis le 31 juillet, la loi française limite désormais à une seule cartouche par personne le nombre de cigarettes ramenées de l'étranger. Mais cela ne semble pas inquiéter les consommateurs.

Désormais, plus question de ramener 4 cartouches de Belgique pour les frontaliers.

Jusqu'alors limité à 4 cartouches par personne, le tabac en provenance de l'étranger est désormais limité à une seule cartouche par personne, ou 250 grammes pour le tabac à rouler. En cas de non-respect, vous risquez une amende de 750 euros et la confiscation des marchandises.  Mais pour certains clients d'un tabac belge à la frontière avec la France, cela ne changera pas grand chose : "Je n'habite pas loin, l'aller-retour ne me dérange pas. On est limité, mais je peux venir tous les jours en chercher", explique une acheteuse.
Restriction de la vente de tabac en Belgique. Une nouvelle loi en vigueur depuis le 31 juillet. ©France 3 Nord Pas-de-Calais
Dans un tabac de Menin (Belgique), les Français représentant 90 % de la clientèle. Camille, la buraliste, n'est d'ailleurs pas inquiète de cette nouvelle règlementation. "La plupart des gens ne prennent pas beaucoup de tabac, ils viennent de villes proches."

Pour preuve, elle estime le panier moyen de ses clients à une cinquantaine d'euros, soit le prix d'une cartouche et donc cette nouvelle limite autorisée. 

Côté français, la déception

Les inquiets sont plutôt du côté français. Les buralistes attendaient des mesures plus fortes pour lutter contre les 500 bureaux de tabac qui ferment chaque année en France. "Ça ne changera pas grand-chose de réduire à une cartouche. C'est trop près pour que cela change quoi que ce soit", estime Christophe Carpentin, représentant lillois de la fédération des buralistes du Nord.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.