Le Mémorial de Caen sur le podium des musées français les plus branchés

Selon l'agence spécialisée dans l'engagement digital "The Metrics Factory" qui vient de publier un classement des musées et monuments français les plus présents sur le réseau Facebook, le Mémorial de Caen arrive en troisième position après le musée du Louvre et le Château de Versailles.

On savait que le Mémorial de Caen était un des sites les plus fréquentés de Normandie, on s'est maintenant que c'est l'un des musées les plus branchés de France. Si l'on en croit le classement établi par l'agence spécialisée dans l'engagement digital, le site caennais affiche l'un des meilleurs taux d'engagement, de partages, de likes et de commentaires sur les réseaux sociaux et plus particulièrement Facebook.

Avec cent-quarante-sept mille abonnés sur son compte Facebook, le mémorial de Caen possède une communauté qui n'est pas énorme, mais qui par contre, est très active. Le classement de "The Metrics Factory" met en exergue le nombre de commentaires et de likes que génèrent les posts publiés par le service numérique du Mémorial. Deux posts publiés en février et juin 2021 au sujet de Simone Segouin et de Joséphine Baker, deux grandes figures de la resistance, ont particulièrement fait réagir les internautes.

 

Ce qui est intéressant quand on publie sur Facebook, c'est de voir si votre publication est partagée ou commentée. Si c'est le cas, cela veut dire que nos posts intéressent notre communauté et pour nous, c'est important. On est très attentif aux demandes de nos abonnés.

Laura Bataille, Responsable Marketing et Communication numérique du Mémorial.

Plus que la chasse aux abonnés, le Mémorial travaille à établir des liens interactifs avec sa communauté. Cela s’est vérifié lors de la fermeture du musée en raison de la pandémie. Les réseaux sociaux ont permis de maintenir un contact étroit entre le musée et son public. Rien n’est laissé au hasard. « Quand on remarque qu’il y a une attente sur un certain type de contenu, on essaye d’enrichir notre offre et de produire du contenu qui intéresse notre communauté » ajoute Laura Bataille.

Chaque réseau social a son public

La communauté Facebook du Mémorial est plutôt familiale avec des internautes agés de trente à soixante-dix ans, qui s'intéressent aux thématiques de la Seconde Guerre mondiale ou plus actuelle du 11 septembre. Le Mémorial qui ne met pas ses oeufs dans le même panier possède aussi un compte Twitter qui affiche douze mille abonnés. Il permet de faire découvrir à un public actif l'actualité du Mémorial de Caen, mais aussi celui de Falaise et du Cinéma Circulaire d'Arromanches. Le musée caennais est aussi très présent sur les réseaux sociaux fréquentés par les plus jeunes comme Instagram ou Tik Tok. Des réseaux sur lesquels le Mémorial publie des "stories" pédagogiques sous forme de photos pour Instagram ou de vidéos pour Tik Tok. Des formats adaptés aux plus jeunes.

L'intérêt sur Tik Tok, c'est que les jeunes peuvent regarder les vidéos et ensuite partager avec leurs parents. On y met des "stories" des vidéos très courtes, pédagogiques que l'on fabrique spécialement en restant exigeant sur le contenu.

Laura Bataille, Responsable Marketing et Communication numérique du Mémorial.

Un gain de notoriété pour le Mémorial

Le Mémorial de Caen qui accueille en temps normal des centaines de milliers de visiteurs venus du monde entier élargit son audience avec les réseaux sociaux. 

C'est un outil pour nous formidable de diffusion de nos connaissances historiques. Quand on poste quelque chose, à chaque fois on met en perspective une actualité. Joséphine Baker qui entre au Panthéon, on rappelle qui elle était et ce qu'elle a fait pendant la guerre.

Stéphane Grimaldi, Directeur général du Mémorial de Caen.

Ces internautes fidèles sont des visiteurs potentiels du Mémorial et il est important de maintenir une relation continue avec eux. Les réseaux sociaux permettent de garder ce lien, voir de l'amplifier. "Notre mission d'interêt général, c'est aussi d'intéresser les jeunes à l'Histoire en utilisant leurs médias, mais avec nos codes d'exigence" ajoute Stéphane Grimaldi. Le Mémorial de Caen est un musée consacré à l'Histoire du XXème siècle bien ancré dans son temps, celui d'Internet.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
internet économie région normandie réseaux sociaux société mémorial de caen culture histoire débarquement dday