Fin des barrières de péages sur l'A13 : des travaux vont perturber la circulation

Dans le cadre de la modification des péages de l'A13, bientôt transformés en portiques à "flux libre" à détection de véhicules, de nouvelles modifications de circulation sont à prévoir sur l'autoroute au mois de juin.

Les péages tels que vous les connaissiez, sur l'A13, c'est bientôt fini : en décembre 2024, ils seront officiellement remplacés par des portiques à "flux libre", permettant aux automobilistes de passer sans ralentir ni s'arrêter et de s'acquitter de leur dû en ligne.

Des restrictions de circulation mises en place

Démarré en mai 2023, le projet de transformation de l’autoroute Paris-Normandie en péage en flux libre se poursuit "avec la pose de quatre portiques au niveau de la barrière de péage pleine voie et du diffuseur n°28 de Beuzeville", annonce la Sanef (Société des autoroutes du nord et de l'est de la France) dans un communiqué publié ce mardi 4 juin 2024.

Pour mettre en place ces nouveaux portiques de détection et d'identification des véhicules, la circulation sera restreinte aux alentours de Beuzeville (Eure) dès le 5 juin :

  • Nuit du 5 au 6 juin, de 21h à 6h : Fermeture de la bretelle d’entrée vers Paris et de la bretelle de sortie depuis Caen du diffuseur n°28 Beuzeville.
  • Nuit du 6 au 7 juin : Sortie obligatoire au diffuseur n°28 Beuzeville de 21h à 6h pour le sens de circulation Paris vers Caen et de 23h à 6h pour le sens Caen vers Paris.
  • Le 17 juin, de 8h à 18h : Fermeture de la bretelle d’entrée vers Caen du diffuseur n°28 de Beuzeville.
  • Le 18 juin, de 8h à 18h : Fermeture de la bretelle de sortie depuis Paris du diffuseur n°28 de Beuzeville.

Des itinéraires de déviation seront mis en place par les équipes de Sanef, précise le même communiqué.

Pas de changement pour le paiement

"Les 14 sites de péage à transformer sont maintenant tous en travaux et 23 portiques sur 29 – non opérationnels à ce stade - seront en place à la mi-juin 2024", ajoute la Sanef.

D'ici leur mise en place définitive sur l'A13, les habitudes de paiement restent les mêmes : le péage "restera payable via le système actuel, toujours en fonctionnement jusqu’à la bascule en flux libre", prévue en fin d'année.

120 millions d'euros d'investissement

À partir du mois de décembre, les automobilistes non abonnés au Télépéage pourront donc régler leur facture directement en ligne, dans les 72 heures.

Du côté de l'A14, le système sera opérationnel dès la mi-juin. "L’autoroute Paris-Normandie A13 - A14 sera le premier axe autoroutier en France, entièrement transformé en péage en flux libre", détaille le communiqué de la Sanef.

À lire aussi : La circulation en "flux libre" : comment ça marche ?

La technologie a déjà été déployée dans d'autres pays et expérimentée sur l'A4 à Boulay (Moselle). Elle doit permettre de fluidifier le trafic. Un projet "d'envergure", qui représente "un investissement total de 120 millions d'euros", conclut le communiqué.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité