Confinement : le premier bailleur social de Normandie à l'écoute des personnes âgées

Comme au printemps, le bailleur Habitat 76 prend contact avec tous ses locataires isolés
 
Novembre 2020 - Un des concierges d"un immeuble du bailleur social Habitat 76 frappe à la porte d'une locataire âgée isolée
Novembre 2020 - Un des concierges d"un immeuble du bailleur social Habitat 76 frappe à la porte d'une locataire âgée isolée © Didier Meunier / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)
Des cinq départements normands, ce bailleur social est le plus important avec un parc de plus de 30.000 logements répartis dans 192 communes de Seine-Maritime.

Comme lors du premier épisode de confinement, Habitat 76 a déclenché une opération en direction des personnes âgées et isolées.
Il s'agit, pour chaque responsable de site, de téléphoner aux locataires âgés qui vivent seuls  pour s'assurer que tout bien. Un simple coup de fil qui permet de savoir si la personne a un souci, si elle sort, si elle a de la visite, si elle fait ses courses, si elle a de quoi manger…

En passant ces coups de fils, on a vraiment l'impression de faire du bien.
Et en ce temps de confinement, je dirai que ce sont des démarches qui sont bénéfiques pour tout le monde."

Charlotte Galluet,
directrice générale  adjointe d'Habitat 76

durée de la vidéo: 01 min 49
VIDEO - Novembre 2020 : le bailleur social Habitat 76 à l'écoute des personnes âgées isolées. Reportage : Olivia Cohen et Didier Meunier (montage : Pierre Cadinot)

Prendre des nouvelles

En plus des contacts par téléphone, les concierges des immeubles d'Habitat 76 ont pour mission d'aller directement prendre des nouvelles de leurs locataires isolés.

Pour certains, ne serait-ce qu'un bonjour, ou parler cinq minutes avec eux, c'est important.
Pour nous, c'est pas grand-chose, mais pour eux cela peut être le seul contact qu'ils ont durant une journée…

Quentin Girot,
concierge Habitat 76 à Canteleu

Ces visites et ces appels téléphoniques du bailleur social seinomarin pendant le confinement, permettent parfois de détecter des situations qui nécessitent d'alerter les services sociaux pour venir en aide à ces personnes âgées isolées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement santé société coronavirus/covid-19