Nouveau rebondissement pour le FC Rouen : le dernier match contre Dijon aura bien lieu samedi

Ce jeudi, la FFF annonçait que le dernier match de la saison de National opposant le FC Rouen à Dijon n'aurait pas lieu pour des raisons de sécurité. Nouveau rebondissement ce vendredi : la Ville de Rouen met la main à la poche pour que la rencontre soit maintenu.

"Il est hors de question de terminer la saison ainsi et de laisser mourir le FCR. Les supporters méritent mieux. Les joueurs méritent mieux. L’entraineur et le staff technique méritent mieux." Dans un communiqué publié en milieu de journée ce vendredi 17 mai, la Ville de Rouen annonce voler au secours du club de National.

Pour le club normand, l'année écoulée aura ressemblé à une véritable descente aux enfers, pour des raisons financières et non sportives. Avec un déficit d'au moins deux millions d'euros, le FC Rouen est au bord du dépôt de bilan et n'a toujours pas trouvé de repreneur.  Sportivement, la saison risquait elle aussi de s'achever de la plus triste des façons. L'ultime match programmé ce samedi 18 mai, face à Dijon, avait été annulé par la FFF ce jeudi, le club normand ne pouvant financer la sécurité de la rencontre.

Ce vendredi, la Ville de Rouen annonce que la rencontre aura bel et bien lieu. "Nous avons donc l’initiative de proposer la prise en charge par la Ville de Rouen à titre exceptionnel des coûts de mise en sécurité, afin de permettre le maintien du match", indique le maire, Nivolas Mayer-Rossignol, "Grâce à cet engagement et à l’implication de la Préfecture et de la Fédération française de football, le match sera bien maintenu." Rendez-vous à 18 heures ce samedi au stade Robert Diochon.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité