Rouen : nouvelles lignes de bus, transports en commun jusqu’à minuit… La métropole renforce le réseau pour la rentrée

Publié le

La métropole Rouen Normandie (Seine-Maritime) a déployé un vaste plan de refonte de ses transports en commun. Objectif : désengorger le centre-ville, mais également contribuer à faire du territoire une Zone à Faible Émissions mobilité, en proposant une alternative attractive aux véhicules légers.

De nouvelles lignes de bus, l’amélioration du système de correspondance, davantage de fréquences de passage ou encore un site web repensé pour mieux promouvoir le réseau Astuce… Les haut-normands devraient pouvoir en profiter dès le 29 août 2022.

« Ce plan a été construit avec les Maires, au plus près des attentes exprimées, et doit permettre la massification de l’usage des transports en commun », a souligné Nicolas Mayer-Rossignol, président de la métropole, dans un communiqué. A quoi s’attendre dès cet automne ? On vous résume l’essentiel.

Un meilleur réseau de bus

En plus des cinq lignes déjà existantes – la métropole a annoncé la mise en place de quatre lignes Fast supplémentaires. Celles-ci seront mises en service dans les zones les plus denses du territoire.

• La ligne F6 reliera Grand Couronne à Saint-Etienne-du-Rouvray et connectera les deux terminus du métro

• La ligne F7 assurera la liaison entre la rive gauche et le campus de Mont-Saint-Aignan

• La ligne F8 desservira le Nord de Rouen, de la Vatine au campus jusqu’à la zone d’activités de la Bretèque et la mairie de Bois-Guillaume

• La ligne F9 reliera Elbeuf à Rouen en passant par Grand Couronne et Grand Quevilly

Trois nouvelles lignes standard seront également disponibles dès la rentrée. Pour assurer ce service, 150 nouveaux conducteurs et conductrices de bus devraient être embauchés.

La métropole a également investi dans des véhicules plus propres (32 électriques, 14 hydrogène). Et vise 50% de véhicules électriques et hydrogène d’ici 2025.

Des bus jusqu’à minuit

La refonte des transports en commun devrait permettre d’améliorer les correspondances et de désaturer certaines lignes de bus très empruntées. Avec comme objectif de diminuer le nombre de voitures en ville et d’inciter les riverains à utiliser ces solutions de mobilité plus durables.

Les bus passeront plus souvent, et plus longtemps, assure la métropole. 80% du réseau devrait en effet circuler tous les jours de 5h du matin à minuit. Certaines lignes devraient même être disponibles jusqu’à 2h du matin, en plus des Noctambus.

Quid du « quadrillage » ?

Contrairement au réseau actuel, qui tend à faire passer l’ensemble des lignes de transports en commun par le centre-ville, le réseau en « quadrillage » devrait faciliter les correspondances pour éviter aux voyageurs de repasser systématiquement par Rouen, et mieux desservir les points d’intérêt (zones industrielles et d’activité, universités…).

Une stratégie similaire à celle du Grand Paris Express, par exemple, et ses futures lignes de métro qui desserviront les banlieues sans passer par la capitale.

Un site web dédié à ce réseau élargi vient d’être lancé, Réseau Astuce 2022. Il résume les changements majeurs qui s’appliqueront à vos itinéraires habituels. Les transports en commun devraient voir leurs tarifs gelés en 2022. Et resteront gratuits le samedi.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité