Armada de Rouen 2023 : à la découverte des produits dérivés made in Normandie

Mugs, badges, porte-clés, gourdes et sacs à dos... Une panoplie de produits dérivés débarque pour l'Armada. Et cette année, presque tous ont été confectionnés près de Rouen. Un véritable challenge pour une entreprise qui travaille normalement pour des séries télévisées ou des animés japonais... à un rythme moins effréné.

Vous les voyez déjà dans certaines grandes surfaces... Et vous en verrez bien d'autres quand vous longerez les quais de Rouen dès le 8 juin prochain. Les goodies et autres objets marketing siglés Armada ont été fabriqués, pour la plupart, par Abysse Corp, une société située à Grand-Couronne (Seine-Maritime). Pour cette première année de collaboration, le défi est de taille, et l'entreprise tourne à plein régime. Avec quelques changements dans ses méthodes de travail.

Découvrez le sujet de G. Archiapati et S. L'Hôte :

"Toutes les équipes sont sur le qui-vive"

" On est habitué à lancer beaucoup de réassorts sur énormément de références et de catégories dans des délais relativement courts", décrit Nicolas Gruel, directeur supply chain chez Abysse Corp. L'entreprise confectionne normalement des produits dérivés pour des licences telles que Dragon Ball, Wonder Woman, les Minions, Harry Potter ou encore Games of Thrones . Des séries télévisées et animés qui nécessitent une forte production, mais plus étalée dans le temps.

Cette fois-ci, les délais sont plus stricts, et la production, forcément accélérée : " on va certainement travailler de nuit pour pouvoir fabriquer dans la nuit les produits qu’on nous a demandés la veille et les livrer le lendemain matin", décrit Nicolas Gruel. " On ne peut pas faire plus court que ce qu’on nous a demandé pour l’Armada !"

Là, on va vraiment être sur de l’ultra-court. Le but du jeu pour nous, c’est vraiment de produire et de fabriquer des produits quasiment du jour au lendemain.

Nicolas Gruel

Entre la signature du contrat d'exclusivité et la sortie des premiers produits, il a fallu à Abysse Corp plus d'un an de travail. Le temps nécessaire pour créer une gamme d’une centaine de références.

A quinze jours de l'Armada, l'entreprise s'estime désormais fin prête : "on est sur la dernière ligne droite. Toutes les équipes sont sur le qui-vive. On sent la pression monter, les demandes de dernière minute qui arrivent encore, mais les gammes sont prêtes et les productions sont lancées", se félicite Maxime Bourien, responsable de projet. "On est prêt pour le défi de l’Armada."

Des salariés enthousiastes

Sur le site de Grand-Couronne, 200 personnes travaillent d'arrache-pied pour répondre aux dernières demandes. Mais ce changement de production est enthousiasmant pour la plupart. " Quand on nous a annoncé ce projet, j'étais vraiment contente de pouvoir le faire", se réjouit Floriane Faucillers, agente de production. " Ça va nous apporter que du positif !"

Ça va montrer à certaines personnes le travail qu’on fait, parce-que l’on n’est pas vraiment connu je trouve.

Floriane Faucillers

Des chapeaux aux mugs thermoréactifs, aux peluches et aux sacs de plage... Chaque jours, plus de 10 000 produits estampillés Armada vont sortir de cet atelier. Ils sont trouvables dès aujourd'hui dans certains magasins et sur la boutique en ligne.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité