Zapper les supermarchés pendant 100 jours : une Normande raconte son expérience

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet

La journaliste Mathilde Golla publie dans un livre le récit de son défi

Une rencontre avec un agriculteur de la Manche qui vend, à perte, sa production à la grande distribution et qui, par découragement, décide de cesser son activité : voilà ce qui a alerté Mathilde Golla. Un déclic, une révélation, une prise de conscience. 

D'où une question, à l'origine de l'enquête racontée dans son livre : à part la grande distribution, quelles sont les solutions plus profitables pour les agriculteurs ?

S'adressant, via les réseaux sociaux, aux consommateurs, la journaliste a alors débuté son exploration des fameux circuits courts et de leurs variantes telles que la  vente à la ferme, les coopératives, les AMAP, l'abonnement à des paniers ou à des caissettes…

De multiples initiatives locales qui sont autant d'alternatives à l'hégémonie de l'industrie agroalimentaire et des supermarchés. Selon l'auteur, vivre sans la grande distribution est donc possible, mais à condition d'accepter de changer toutes ses habitudes.

VIDEO : Mathilde Golla présente son livre "100 jours sans supermarché" dans une interview en direct dans le JT 12/13  de  France 3 Normandie du mardi 3 avril 2018 présenté par Grégory Thélu
durée de la vidéo: 03 min 41
L'expérience d'une Normande : "100 jours sans supermarché"