Route du Rhum : les régionaux dans la course

Menés par François Gabart, professionnels ou amateurs, ils défendront sur l'océan les couleurs du Poitou-Charentes

13, c'est le nombre de skippers du Poitou-Charentes engagés cette année dans la Route du Rhum.

Parmi eux, François Gabart, bien sûr. Le vainqueur du Vendée Globe en 2013 et détenteur du record autour du monde en solitaire est l'un des favoris, en catégorie "Ultime".

La Route du Rhum 2018 signe aussi le retour de Yannick Bestaven dans la classe Imoca. Avec son compatriote Erik Nigon, ils sont les deux régionaux de la catégorie.

Le gros de la troupe se masse en "Class 40".  Pour sa première participation, le Rochelais Aymeric Chappellier espère bien prendre sa revanche, lui qui avait terminé deuxième de la Transat Jacques Vabre l'année dernière, avec un certain Arthur Le Vaillant, également aligné sur cette édition 2018.
À ces skippers, il faut ajouter en "Class 40" Robin Marais, François Lassort, Cédric de Kervenoael et Phil Sharp.

Direction les Rhummulti. En 2014, l'aventure d'Alain Delhumeau, patron pêcheur à Royan, avait tourné court au bout de 20 heures. Son objectif, cette année, finir la course, comme son ami Franck Sainte-Marie, Royannais lui-aussi, qui fait son baptême du Rhum.

Wilfrid Clerton, en catégorie Rhummono, sur le bateau de Michel Malinovski , vise lui le podium. Longtemps deuxième il y a quatre ans, il avait finalement rétrogradé à la 4e place en Rhum mono.

Certains sont sûrs de ne pas jouer les premières places. C'est le cas de Christophe Souchaud, il navigue pour une association qui fait connaître la voile aux personnes handicapées. 

Enfin, Arthur Le Vaillant fera son premier "Rhum". Il avoue ne pas se mettre du tout la pression...
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité