Canicule, tempêtes... pour rester au chevet des oiseaux blessés, la LPO publie sa liste au père Noël

La Ligue de protection des oiseaux lance un appel aux dons après une année 2023 particulièrement intense. Canicules, tempêtes... Les oiseaux, et plus globalement les animaux sauvages, sont en première ligne face aux événements climatiques extrêmes.

La LPO va-t-elle trouver beaucoup de paquets sous son sapin cette année ? Croquettes, graines, chauffe-biberon, matériel de soins... la Ligue de protection des oiseaux Aquitaine lance un appel aux dons cette année, sous forme de liste au Père Noël afin de "pouvoir continuer à accueillir la faune sauvage dans les meilleures conditions possibles".

Des animaux sauvages, l'association en a accueilli près de 5 000 cette année. La LPO s'occupe non seulement des oiseaux blessés, mais aussi des mammifères, reptiles et autres amphibiens. Le plus souvent, ce sont les particuliers qui les recueillent et les amènent au centre de soins situé à Audenge

L'année 2023 n'a pas été de tout repos pour les bénévoles et soigneurs. Les événements climatiques extrêmes, lié au réchauffement de la planète, ont fragilisé les animaux sauvages. Alors après ces épisodes intenses, le centre a besoin de renouveler le matériel.   

La faune sauvage est en première ligne lors des canicules ou des tempêtes.

Célia Dupouy

chargée de communication, LPO Aquitaine

Tempêtes et canicules = oiseaux en danger  

Pendant les périodes de canicules, l'association a par exemple recueilli 200 martinets, des oiseaux migrateurs. "Ils nichent sous les toits. Quand il y a de grosses chaleurs, ils veulent prendre un peu d'air, et les jeunes tombent et se blessent", explique Célia Dupouy. 

De même, pendant les tempêtes successives qui ont secoué l'Aquitaine cet automne, la LPO a recueilli de nombreux oiseaux de haute mer. "On a eu beaucoup de Fous de Bassan et d'Océanites. Pendant les tempêtes, beaucoup s'échouent sur les plages, les vents les rabattent vers la côte." Épuisés, ces volatiles ont alors besoins de se reposer et de se refaire une santé avec la LPO, avant de pouvoir repartir. 

En 2022, l'association avait déjà recueilli un grand nombre d'animaux blessés à cause des méga-incendies qui avait ravagé plusieurs forêts de Gironde. "On avait reçu beaucoup d'animaux qui avaient les voies respiratoires endommagées, on a dû les mettre sous assistance respiratoire, certains avaient fui les flammes, ils avaient les pattes brulées", se souvient Célia Dupouy.

Pour aider l'association, il est donc possible de faire des dons. La liste des produits souhaités est disponible ici, ainsi que sur le site de la LPO Aquitaine. Les donnations peuvent être déposées directement au centre de soins à Audenge ou au siège à Villenave d’Ornon. Les adresses sont communiquées sur le site. Il est également possible de commander en ligne en renseignant l’adresse du Centre comme adresse de livraison. Enfin, les dons financiers sont également les bienvenus.