Témoignage. "Un pic d’émotions" : une deuxième étoile au guide Michelin 2024 pour le chef cuisinier Alan Taudon originaire de Limoges

Publié le Écrit par Da Silva Nicolas

Ce lundi 18 mars, le guide Michelin 2024 a été dévoilé. Le chef cuisinier Alan Taudon, qui a grandi dans le Limousin, a vu son restaurant L'orangerie recevoir une deuxième étoile. Il nous livre ses impressions à froid.

Il fait la fierté de sa région. Depuis 2019, Alan Taudon est chef au restaurant L'Orangerie, au sein de l'hôtel Four Seasons George V à Paris. Il y a quelques jours, l'établissement a été gratifié d'une deuxième étoile par le guide Michelin.

Une belle récompense pour le Limougeaud, qui n'oublie pas toutes les personnes qui l'accompagnent au quotidien. "C’est un pic d’émotions. C’est incroyable, je suis très fier de tout le monde. On est peut-être seul sur la scène, mais derrière nous, il y a énormément de personnes, toute une équipe, la famille et les producteurs."

Beaucoup d'émotions à l'annonce de la deuxième étoile, mais difficilement comparable à la première. "C’est différent quand vous avez la première étoile. C’est une reconnaissance de vos qualités de cuisinier. Mais on ne connaît pas trop les règles du jeu, on ne sait jamais si on fait bien les choses ou pas. Quand on a deux étoiles, on affirme sa position de chef et c’est magique."

À LIRE AUSSI : Partenariat. Toques & Porcelaine : trois questions au chef étoilé Alan Taudon

La cuisine dans la peau

La cuisine et Alan Taudon, c'est une belle histoire d'amour qui commence dès son enfance. Le chef y revient, avec une pointe de nostalgie. "Avant de rentrer au collège, je savais déjà que je voulais être chef. Ma mère adorait cuisiner, et ma grand-mère aussi. Les dimanches midi, c’étaient des grandes tables où il y avait toute la famille et on faisait des plats en sauce. Ma grand-mère était exceptionnelle, jamais, je ne rivaliserai avec elle."

Le guide Michelin est par ailleurs revenu sur un des plats servis à L'Orangerie, un clin d'œil à l'enfance du chef. "Il y a un mot sur le pâté de pomme de terre. Ils disent que c’est incroyable et qu’il faut absolument le goûter. La recette de cette entrée vient de ma mère et ma grand-mère. J’en suis très fier. C’est un plat de famille, je l'ai fait pour le baptême de mes enfants."

Pour le découvrir dans ses cuisines, ce reportage de France 3 Limousin réalisé en 2020 :

Si son restaurant est dans le huitième arrondissement de Paris, Alan Taudon revient dès qu'il peut chez lui. "Je rentre tout le temps dans le Limousin. Je viens d'une commune à côté de Limoges. J’ai toute ma famille, je passe mes vacances là-bas. On passe nos étés ensemble."

La convivialité, le plaisir de partager un moment autour de la table, c'est pour ces raisons qu'Alan Taudon s'est lancé dans la cuisine. "Quand vous pensez devenir cuisinier, vous ne pensez pas être chef. Je voulais partager et faire plaisir. Quand vous faites un repas de famille, ce qui est beau, c'est de voir les gens heureux, quand ils disent “qu’est-ce que c’est bon !” C’est pour ça qu’on veut devenir cuisinier."

À LIRE AUSSI : TÉMOIGNAGE. "Une belle mise en valeur du territoire" : le restaurant Cueillette en Corrèze obtient sa première étoile au Guide Michelin 2024

Quand on lui demande s'il vise une troisième étoile, le chef préfère calmer le jeu. "On va faire plaisir à nos clients et on verra ensuite. On va consolider ce qu’on a. La priorité, c’est que tous nos clients soient contents."

Qu’avez-vous pensé de ce témoignage ?
Cela pourrait vous intéresser :
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité