Anglet : un drame familial fait 4 morts

Frédéric Delval aurait tué sa femme et ses deux filles âgées de 11 et 16 ans avant de se suicider. Des problèmes d'argent et un possible divorce pourraient être à l'origine du drame.



Frédéric Delval aurait tué sa femme et ses deux filles avant de retourner l'arme contre lui
Frédéric Delval aurait tué sa femme et ses deux filles avant de retourner l'arme contre lui © Pinterest
C'est tout un quartier qui est sous le choc depuis hier en fin d'après-midi à Anglet.
Vers 17 heures, les forces de l'ordre investissent un appartement situé au-dessus d'un centre d'esthétique avenue Belle-Marion. Ils découvrent 4 corps : celui de Frédéric Delval et ceux de sa femme et de ses 2 filles âgées de 11 et 16 ans. 

Ce sont des proches inquiets de ne pas avoir de nouvelles qui ont appelé les secours un peu plus tôt dans la journée.

D'après Samuel Vuelta Simon, le procureur de la République de Bayonne, arrivé rapidement sur place, une lettre aurait été retrouvée dans l'appartement qui accréditerait l'hypothèse d'un drame familial : Frédéric Delval aurait abattu par arme à feu sa femme Christelle et ses deux filles Carla et Emma avant de se donner la mort. Les raisons du geste n'ont pour le moment pas été confirmées.

Le père de famille est un habitant d'Anglet, ancien gérant de discothèque et commerçant. Il est aussi connu pour ses activités politiques. Ancien militant de l'UMP-Les Républicains, il avait été évincé de la campagne des municipales de 2014 d'Anglet.

En septembre dernier, il avait été condamné par le tribunal de Bayonne dans un dossier où il mettait en cause le maire actuel, Claude Olive.

Le reportage de Ttotte Darguy, René Garat, Andde Irosbehere et Emmanuel Clerc
durée de la vidéo: 01 min 24
Retour sur le drame d'Anglet



la maison du drame
la maison du drame © FTV





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers otages pays basque