Sandrine Collette reçoit le prix Renaudot des lycéens 2022 avec "On était des loups"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Camille Bigot .

L'autrice de polars, Sandrine Collette, remporte le prestigieux prix Renaudot des lycéens avec "On était des loups" (JC Lattès). Elle y raconte l'histoire d'un père qui se retrouve à s'occuper seul de son jeune enfant.

La romancière Sandrine Collette vient de remporter le très prescripteur prix Renaudot des lycéens, avec 24 voix sur 30, pour On était des loups (JC Lattès), ce mardi 15 novembre. Le livre avait déjà décroché en septembre 2022 le tout nouveau prix Jean-Giono, qui met l'accent sur la place laissée à l'imaginaire dans les ouvrages. 

Face à elle, cinq autres finalistes étaient en lice pour le Renaudot mention lycéenne, dont Sibylle Grimbert avec Le dernier des siens (Anne Carrière), Antoine Choplin, auteur de Partie italienne (Buchet-Chastel), Sylvie Le Bihan avec Les sacrifiés (Denoël), Michel Quint pour La printanière (Serge Safran), Yves Ravey avec Taormine (Editions de minuit). 

Paternité 

Installé au cœur de la montagne, à plusieurs heures de route du premier village, Liam vit avec sa famille à l'écart de société. Après le meurtre de sa compagne par un ours, il se retrouve contraint de s'occuper seul de sa progéniture de 5 ans, qui devient peu à peu trop encombrante. Il entreprend alors un voyage à cheval pour la confier à des proches. La violence guette. Que fera cet homme rustre de l'enfant ?

Dans un roman où la ponctuation se fait rare et l'écriture s'apparente à celle du conte, l'autrice interroge la place de l'humain dans la nature et l'apprentissage parfois brutal de la paternité. Le livre est à la première personne, permettant ainsi une plongée dans l'esprit de Liam, en proie à de cruels tourments. 

Un prix originaire de la région 

Sandrine Collette remporte donc la 31e édition de la déclinaison lycéenne du prix Renaudot, qui a fait son apparition en 1992. Une récompense littéraire toujours symbolique pour la région, qui a vu naître le célèbre journaliste Théophraste Renaudot à Loudun (Vienne). Il est considéré comme l’un des fondateurs de la presse moderne avec La Gazette au XVIIe. Deux siècles plus tard, une dizaine de journalistes créent, en 1926, un prix en son honneur destiné à réparer les injustices du prix Goncourt. 

Dans la liste du jury Renaudot parisien, six romans ont été sélectionnés pour être lus par les 400 élèves des quinze lycées des académies de Poitiers, Bordeaux, Nantes ainsi que deux établissements européens, à partir de septembre dernier. Les jeunes représentants de chaque établissement ont délibéré, ce mardi 15 novembre, au sein du lycée Marc Godrie à Loudun, et ont élu leur lauréate avec 24 voix sur 30.

Reportage de Julie Chapman et Stéphane Hamon

Le Renaudot des Lycéens y a été décerné à Sandrine Collette pour son livre "On était des Loups". Julie Chapman et Stéphane Hamon étaient présents à la cérémonie ©France Télévisions
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité