L'Andorre, la France et l'Espagne main dans la main pour la demande d'inscription à l'UNESCO du patrimoine seigneurial

Château de Foix / © MaxPPP / Philippe Clément
Château de Foix / © MaxPPP / Philippe Clément

L'Andorre, l'Espagne et la France sont riches d'une histoire commune notamment sur le patrimoine seigneurial. Les trois pays ont acté de mener conjointement une démarche d'inscription de plusieurs sites au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Par Emmanuelle Gayet

Le 7 mars dernier, une conférence de presse s'est tenue en Andorre pour présenter le dossier de demande d’inscription sur la liste indicative de l’UNESCO de plusieurs sites regroupés dans un projet transnational France-Andorre-Espagne. Il s'agit de sites historiques reliés par une histoire commune autour de la thématique du pouvoir seigneurial. L'un des symboles reliant les 3 pays.
A cette occasion Henri Nayrou, Président du Conseil Départemental de l’Ariège, et Norbert Meler, Maire de Foix, ont été reçus par le Chef du Gouvernement andorran, officialisant ainsi la démarche.

Parmi les sites connus du public se trouvent le château de Foix en Ariège, la basilique de la Seu d’Urgell pour l’Espagne, et onze chapelles dont 8 romanes en Andorre. Il s'agit de Sant Joan de Caselles, Sant Miquel d'Engolasters, Ensemble historique de Pal, Ensemble historique de la Cortinada, Ensemble historique de les Bons, Sant Serni de Nagol,Clocher et porche de Santa Eulàlia d'Encamp, Clocher de Sant Julià i Sant Germà. Et toujours en Andorre, la Vallée du Madriu-Perafita-Claror, déjà inscrite sur la liste indicative.

Le patrimoine andorran à découvrir en images :
A la découverte du patrimoine andorran


Une délégation composée de représentants de l'Espagne et de l'Andorre s'est rendue ce mardi 19 mars, à la rencontre du Ministre de la Culture et du délégué de l’UNESCO pour la France pour défendre le projet.
 

Sur le même sujet

Les + Lus