Ariège : grâce à l 'expérience du woofing, un jeune couple d'éleveurs se lance dans la production laitière de brebis

La transmission en agriculture est capitale pour la survie de beaucoup d'exploitations. Rencontre avec un couple de jeunes agriculteurs, Louise et Jérémy, qui élèvent des brebis de race Manech et fabriquent des produits laitiers bio à la ferme Cubières. Le woofing, a servi de test pour leur projet.

Les brebis de race Manech dans la bergerie de la ferme Cubières au Fossat en Ariège
Les brebis de race Manech dans la bergerie de la ferme Cubières au Fossat en Ariège © FTV

La journaliste Raphaëlle Talbot, est partie à la rencontre de Louise et Jérémy un couple de jeunes agriculteurs qui ont repris la bergerie de Noëlle à la ferme Cubières au Fossat en Ariège.

Ils s'occupent d'un cheptel de plus de 50 brebis de race Manech, une race rustique originaire du pays basque.

Les brebis sont dynamiques, c’est sport !

Jérémy se confie parmi des brebis

Jérémy trait ses brebis tous les matins à la main dans la bergerie de la ferme de Cubières en Ariège
Jérémy trait ses brebis tous les matins à la main dans la bergerie de la ferme de Cubières en Ariège © FTV

La traite des brebis

Les brebis sont traites à la main le matin, après quelques mois d'installation, Louise et Jérémy commencent à avoir "le coup de main". Ils récoltent le lait des brebis directement dans la bergerie. Ensuite le lait cru est transformé en yaourt ou fromage bio, évidemment, puis vendus en direct à la ferme, au marché ou en épicerie locale.

Louise nous explique comment elle transforme les lactiques, démonstration dans cette vidéo : 

durée de la vidéo: 00 min 44
LOUISE FABRIQUE SON FROMAGE DE BREBIS A LA FERME CUBIERES EN ARIEGE

L'expérience du woofing

Pendant une année, le jeune couple originaire de la région parisienne, a eu une première expérience en woofing qui lui a révélé sa passion pour ce métier d’éleveur. Il sont tombés amoureux de ce métier et de la région ariégeoise. Ils ont repris l'exploitation de Noëlle qui les a accompagnés pour leurs débuts.

Le woofing (ou wwoofing) met en relation des volontaires pour faire des travaux agricoles et des fermiers qui les accueillent le temps d'une saison pour vivre l'expérience fermière. Un sorte d'apprentissage en immersion.
Ce phénomène est né en Angleterre et trouve un écho retentissant dans le monde entier. Beaucoup de jeunes agriculteurs commencent par le woofing pour "essayer" le métier ou pour faire du tourisme alternatif.

durée de la vidéo: 00 min 34
LOUISE AGRICULTRICE NOUS PARLE DU WOOFING

Expérience réussie pour Louise et Jérémy qui ont repris avec succès cette exploitation en Ariège.

Quels sont les visages de l’agriculture d’aujourd’hui ? Pour les découvrir, cliquez sur un point, zoomez sur le territoire qui vous intéresse ou chercher la commune de votre choix avec la petite loupe. Bonnes balades au cœur du monde paysan.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture bio agriculture montagne nature alimentation salon de l'agriculture économie