Attention aux noyades : forte houle attendue des Pyrénées-Orientales au littoral gardois

Ce matin, le drapeau est vert sur les plages d'Occitanie. Mais le petit vent d'est doit se renforcer en cours de journée et une forte houle est annoncée pour la fin d'après-midi. La baignade va devenir dangereuse.

Le drapeau rouge, comme pour cette houle forte à Narbonne en 2016, devrait être hissé dans l'après-midi sur le littoral d'Occitanie. Archives
Le drapeau rouge, comme pour cette houle forte à Narbonne en 2016, devrait être hissé dans l'après-midi sur le littoral d'Occitanie. Archives © Christophe Barreau/MaxPPP
Mer peu agitée, devenant temporairement agitée sur la côte du Roussillon l'après-midi. Pour l'instant, le bulletin de météo marine de Météo-France est laconique mais le littoral du Roussillon et du Languedoc attend pour la fin d'après-midi une forte houle d'est. Une mer dangereuse sans en avoir l'air et qui connaît chaque année son lot de noyades dans des conditions météos similaires.

Cellule de "crise" dans l'Hérault

Les sapeurs-pompiers de l'Hérault rencontraient ce mercredi matin la préfecture et Météo-France pour faire le point sur le phénomène. La houle d'est qui doit enfler est prévue à son paroxysme à partir de 18h. Or c'est à ce moment-là que les postes de secours ferment en général. Ils resteront donc ouverts jusqu'à 20h, notamment entre Sète et Vendres, afin d'accentuer la surveillance et limiter les risques de noyade.

Des vagues jusqu'à un mètre sont attendues au plus fort de cet épisode de houle.

La préfecture de l'Aude donne l'alerte

Dès hier soir mardi, c'est la préfète de l'Aude qui a twitté un message d'alerte. Il faut dire que de Leucate à Saint-Pierre-la-Mer, les 45 kilomètres de littoral audois avec ses 5 stations balnéaires sont particulièrement exposés, tout comme la côte catalane, en cas de houle d'est.

A la mi-journée, la houle est déjà forte dans les Pyrénées-Orientales et dans l'Aude. 

Quelques baigneurs malgré la houle au Barcarès (Pyrénées-Orientales) en fin de matinée
Quelques baigneurs malgré la houle au Barcarès (Pyrénées-Orientales) en fin de matinée © F3 Pays catalan


Au poste de secours du Barcarès, le drapeau rouge est hissé et dans le port les sauveteurs de la SNSM ont préparé leur vedette pour tout appel de détresse.
A Gruissan, dans l'Aude, le vent se lève mais le drapeau reste orange et les sauveteurs veillent.

Houle d'est = noyades

C'est une équation hélas presque infaillible. La semaine dernière, un épisode de houle, moins fort que celui attendu aujourd'hui, a fait une jeune victime à Canet-en-Roussillon. 
Et chaque année, ces épisodes souvent précédés de brumes matinales importantes avec du vent marin causent des noyades. L'année 2013 a été la plus terrible dernièrement, avec 7 noyades dues à la houle qui a brassé le littoral languedocien pendant 3 jours. 
La brume matinale caractéristique du vent d'est, en début de semaine au Petit-Travers à Carnon.
La brume matinale caractéristique du vent d'est, en début de semaine au Petit-Travers à Carnon. © FTV Luc Calmels

Déjà un bilan alarmant dans l'Hérault

Depuis le 1er janvier dernier, on dénombre plus de 113 débuts de noyades dont beaucoup ont pu être évitées par l'intervention des sauveteurs mais tout de même 13 décès dans l'Hérault, toutes causes confondues, avec de nombreux malaises. 5 décès ont eu lieu en mer.
 
Depuis la mi-journée, le drapeau rouge prévient déjà les baigneurs sur les plages des Pyrénées-Orientales.
Depuis la mi-journée, le drapeau rouge prévient déjà les baigneurs sur les plages des Pyrénées-Orientales. © F3 Pays catalan
Plus que jamais aujourd'hui soyez vigilants à la couleur du drapeau et ne vous baignez pas lorsqu'il vire à l'orange ou pire au rouge. Et évitez les zones de baignade non surveillées.

Vigilance jaune aux orages dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales

L'alerte a elle aussi été relayée par la préfecture de l'Aude en début d'après-midi. Le danger ne menace pas uniquement les côtes: des orages parfois violents et peut-être accompagnés de grêle sont à craindre cet après-midi dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noyade météo littoral tourisme méditerranée mer nature