Aude : le commissaire européen à la santé et de la sécurité alimentaire en visite pour débattre vin et glyphosate

Vytenis Andriukaitis durant le débat citoyen à la chambre d' agriculture de l'Aude ce mardi 4 septembre. / © F3 LR
Vytenis Andriukaitis durant le débat citoyen à la chambre d' agriculture de l'Aude ce mardi 4 septembre. / © F3 LR

La chambre d'agriculture de l'Aude reçoit cet après-midi Vytenis Andriukaitis, commissaire européen à la santé et à la sécurité alimentaire. En présence du maire de Carcassonne, le débat revient notamment sur le glyphosate et les nouvelles directives européennes prévues sur l'étiquetage du vin.

Par Walid Kachour

Une visite très attendue pour toute une région et tout un secteur. Le commissaire européen en charge de la santé et de la sécurité alimentaire Vytenis Andriukaitis est en visite dans l'Aude ce mardi à la chambre d'agriculture de Trèbes. 
 





Une visite pour aborder les dossiers sensibles



Le lituanien a d'abord visité ce matin à l'usine viticole de Fontalieu pour aborder une problématique qui fait grincer des dents la région, terre viticole qui a résisté à la révolution industrielle du XIXe siècle.

En effet, la commission européenne est en phase de négociation avec les producteurs sur la question de l'étiquetage du vin.

L'instance du vieux continent souhaite la présence d'une étiquette sur les bouteilles où figureront les informations nutritionnelles, comme les calories ou encore le taux de glucides.

Un dossier très sensible pour les viticulteurs, qui voient en cette mesure un frein à la vente de leurs productions, notamment chez les femmes qui représentent  près de la moitié des consommateurs réguliers de vin en Europe.

Un dispositif qui va directement impacter le prix de vente du vin pour des étiquettes qui pourront coûter jusqu'à 80 centimes pour les éditions limitées.

Autre dossier : le glyphosate, herbicide qui empêche la repousse des mauvaises herbes.

En 2017, les états membres de l'UE ont voté l'autorisation d'utiliser le glyphosate pour 5 ans, tandis que la France s'est donnée 3 ans pour l'interdire de son territoire.  


Des thématiques plus globales seront abordées, sur la question du manger mieux tout en gaspillant moins via des circuits plus qualitatifs et soucieux de l'environnement, du producteur jusqu'à l'assiette en présence d'André Viola, président du conseil départemental de l'Aude.

 
 

 

 


Les élections européennes en ligne de mire 


Un sujet sur lequel le député européen socialiste de l'Aude Eric Andrieu et le commissaire lituatien se sont accrochés au Parlement Européen, tout comme sur la question des perturbateurs endocriniens et du bisphénol A jugé dangereux pour la santé et interdit en France depuis 2015, bien qu'il soit présent dans tous les emballages, canettes ou conserves.
 

Vytenis Andirukaitis a fait partie du groupe socialiste européen lors de son mandat parlementaire.

Sa visite dans une terre rurale de tradition socialiste dans laquelle agriculteurs et producteurs viticoles expriment une plus grande méfiance envers l'Europe, n'est pas anodine.

 



A l'aube des élections européennes prévues pour mai 2019, la visite du commissaire est l'occasion de réaffirmer l'importance de l'Europe et de plaider la cause de ses institutions décriées dans le département.


Le reportage d'Alexandre Grellier et de Frédéric Guibal, dans une ambiance finalement beaucoup feutrée au vu des différents enjeux exposés
 
Aude : visite du commissaire européen à la santé et de la sécurité alimentaire
Le commissaire européen à la santé Vytenis Andriukaitis est venu s'exprimer dans le cadre d'un dialogue citoyen. Malgré des thématiques régionales brûlantes, comme le glyphosate ou le nouvel étiquetage du vin prévu par les instances continentales, c'est dans une ambiance feutrée et plutôt partisane que l'échange s'est déroulé à la chambre d'agriculture de l'Aude, à Trèbes. - F3 LR - Reportage : A.GRELLIER & F.GUIBAL




 

Sur le même sujet

Baillargues : fermeture d’un des passages à niveau les plus dangereux de France

Les + Lus