Covid-19 : des chiffres toujours inquiétants mais stables en Occitanie

Publié le Mis à jour le
Écrit par M. Lesprit
Campagne de dépistage à Alzonne, dans l'Aude, le 25 février.
Campagne de dépistage à Alzonne, dans l'Aude, le 25 février. © FTV / F. Guibal

La baisse des hospitalisations pour des cas d'infections à coronavirus se poursuit dans la région, selon les chiffres communiqués par l'ARS ce vendredi 26 février. Mais les indicateurs restent élevés et les autorités sanitaires appellent à la prudence.

La tendance se maintient depuis un peu plus de deux semaines : l'Occitanie connaît une décrue du nombre d'hospitalisations en cours liées à la pandémie de Covid-19, selon les données publiées par l'Agence régionale de santé (ARS) ce vendredi 26 février. Une baisse encore timide (100 de moins en trois jours), qui maintient toutefois le nombre total de patients à un niveau élevé : 1.568 personnes dans toute la région, dont 254 dans des services de réanimation et de soins critiques.

Dans le même temps, 46 personnes sont décédées des suites de la maladie dans l'ensemble des établissements de santé de la région. Le bilan depuis le début de la pandémie s'élève à présent à 3.187 morts. 

La baisse des hospitalisations concerne la majorité des départements de la région.  À noter toutefois, 17 prises en charge de plus dans les Hautes-Pyrénées, sur un total de 37. Et des évolutions en légère hausse dans le Gard, l'Hérault, le Tarn, et l'Aude. Dans ce dernier territoire notamment, des opérations mobiles de dépistage sont menées jusqu'en juin par la Fédération française de sauvetage et de secourisme

"Une situation fragile"

Des tests qui révèlent une incidence toujours plus faible en Occitanie que dans de nombreuses régions de France : 153,1 cas positifs pour 100.000 habitants la semaine dernière, selon Santé Publique France, contre 208 à l'échelle nationale. Quelques jours plus tard, l'ARS fait valoir 1.158 diagnostics en moyenne chaque jour, soit une proportion de 4,9% de tests positifs. Ces chiffres sont relativement stables ces derniers jours.  

Mais les autorités de santé rappellent que la circulation du virus se maintient à un niveau encore préoccupant. "Cette situation ne doit pas faire oublier des indicateurs toujours élevés et une situation fragile qui peut évoluer très rapidement, affirme l'ARS. Des virus variants et plus contagieux circulent désormais partout en France." En Occitanie, les tests de criblage pointaient la semaine dernière une proportion accrue (plus de 50%) de suspicions de variant anglais en Haute-Garonne et dans l'Hérault. 

Sur le front de la vaccination, les campagnes suivent leur cours : 437.652 doses ont été administrées à des habitants d'Occitanie. Les deux tiers concernent des premières injections, ce qui représente 4,8% de la population totale. Le lancement des vaccinations par les médecins généralistes pourraient venir accroître cette proportion dans les semaines à venir, même si dans la région, certains professionnels déplorent des retards dans les livraisons

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.