• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

En 2016, on pourra faire du vin n'importe où sans appellation d'origine contrôlée

>On pourra faire pousser des vignes n'importe où. / © Maxppp
>On pourra faire pousser des vignes n'importe où. / © Maxppp

On appellera cela du "Vin sans Indication géographique". C'est l'application en France d'une décision de Bruxelles qui autorise la plantation de 8 000 hectares de vignes n'importe où sur le territoire français. Certains viticulteurs sont ravis. Les amateurs de vin en pâlissent.

Par Michel Pech

Le risque est de produire du mauvais vin pour de simples raisons commerciales. 
On en revient ainsi à l'époque dite du "vin de table" où chacun pouvait faire pousser n'importe quoi n'importe où.
Les règles d'autorisation de plantation sont ainsi inversées : jusqu'à lors, l'extension des vignobles était interdite à priori et devait être justifiée par les producteurs ou les négociants. A présent, les plantations sont autorisées à priori et il reviendra aux autorités de modifier un refus d'extension.

Chaque région viticole peut choisir de limiter la surface nouvellement consacrée à la culture de la vigne. Dans le bordelais, cette surface supplémentaire n'excédera pas plus de 400 hectares.
Dans Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, en revanche, il semblerait qu'aucune limite ne soit fixée.

Les viticulteurs sont en général assez favorables à cette réforme mais certains amateurs de vin craignent une dégringolade de la qualité du vin français.

Vidéo : le reportage de Juliette Meurin et Emmanuel Fillon
Le monde du vin secoué
L'Europe autorise de nouvelles plantations de vigne - Meurin/Fillon


Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus