François de Rugy annonce l'introduction de deux ourses dans les Pyrénées “d'ici le début octobre”

Le ministre ce jeudi à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques / © R. Cothias / France 3
Le ministre ce jeudi à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques / © R. Cothias / France 3

Le nouveau ministre de la transition écologique a confirmé à Pau ce jeudi l'introduction de deux femelles dans le Béarn. Il parle de "d'ici le début du mois d'octobre" pour le lâcher. Les opposants sont en colère. 

Par Fabrice Valery

Il y aura bientôt deux ours supplémentaires dans les Pyrénées. En visite à Pau, le ministre de la transition écologique François de Rugy a non seulement confirmer la volonté de l'Etat de lâcher deux femelles dans le Béarn, comme l'avait annoncé son prédécesseur Nicolas Hulot, mais a également précisé que ce lâcher aurait lieu "d'ici le début du mois d'octobre". 

Les maires de plusieurs communes et opposants à l'ours dans les Pyrénées ont montré leur colère, notamment en quittant la réunion avec le ministre.

L'Etat souhaite rééquilibrer la présence du plantigrade dans le massif en implantant deux femelles à l'ouest alors que les ours sont actuellement plutôt concentrés dans les Pyrénées centrales, notamment en Ariège. 

Mais les ours ne connaissent pas les frontières administratives : introduit en Espagne, l'ours Goiat, "sévi" régulièrement dans les estives françaises, notamment dans les Hautes-Pyrénées ces dernières semaines. Le gouvernement de Catalogne souhaite d'ailleurs qu'il soit capturé pour changer la batterie de son GPS et ainsi pouvoir mieux contrôler ses déplacements. 

Sur le même sujet

Les + Lus