Nîmes : à l'heure d'affronter le PSG, le Nîmes Olympique croit en ses chances

Comme face à Marseille le 19 août, le Nîmes Olympique va s'appuyer sur un stade des Costières à guichets fermés. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP
Comme face à Marseille le 19 août, le Nîmes Olympique va s'appuyer sur un stade des Costières à guichets fermés. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

Alors que le Nîmes Olympique reçoit ce samedi le PSG pour le choc de la ligue 1, les joueurs gardois ne font aucun complexes face aux stars parisiennes. Ils pensent même pouvoir poser des problèmes au champion de France en titre.

Par Walid Kachour

Après leur belle série de deux victoires stoppée face à Toulouse, les crocodiles repartent sur la route de la Ligue 1.

Avec le PSG, c'est une véritable montagne qui va se dresser ce samedi sur la route des joueurs de Bernard Blaquart. 

Mbappé, Cavani, Neymar et consorts. C'est une pluie d'étoiles qui va déferler sur le gazon des Costières samedi après-midi.

Pour espérer tenir tête au leader de la ligue 1, les crocodiles devront réaliser un match parfait.


Une affiche de prime abord déséquilibrée que le Twitter du club préfère prendre avec humour.


 



L'entraîneur Bernard Blaquart avoue ses difficultés à établir une tactique capable de gêner les parisiens comme son équipe a pu le faire face à Marseille. 

 

 

 

Face à Marseille, on savait que l'on aurait quelques coups à faire.  Les points faibles du PSG, on les cherche, le morceau va être énorme. On va garder notre état d'esprit général.

 


L'engagement comme seule solution 



Cet état d'esprit fait de don de soi et de bonne agressivité leur avait permis de retourner le premier match à Angers et de terrasser Marseille ensuite

Une intensité essentielle pour causer des soucis aux parisiens qui ont toujours pris un but sur les deux derniers matchs.


 

Il n'y a pas de crainte à nourrir, c'est avant tout une chance de se confronter à de grands joueurs. Il faut entamer ce match  en s'inspirant de Marseille, avec de l'intensité et une forte envie de réaliser un gros match dans l'engagement. On a envie d'embêter Paris le plus longtemps et de jouer notre carte à fond glisse sereinement le gardien Paul Bernardoni

 


Malgré un écart technique certain, le défenseur et capitaine Anthony Briançon espère combler les lacunes de son équipe par un plan simple et précis :  
    

 

 

On va essayer de mettre la même agressivité que d'habitude, serrer le porteur du ballon, procéder en contre, se projeter vers l'avant sur nos ballons de récupération avance. La solution passera déjà par le don de soi. On s'attend à beaucoup courir et à devoir se donner à 200%.

  


A noter que le Nîmes Olympique devra se passer des services de Denis Bouanga, absent un mois à cause d'une fracture du poignet suite à une mauvaise chute.

Une infirmerie déjà bien remplie, avec les absences de Rachid Alioui (deuxième meilleur buteur de ligue 2 l'an passé), Pierrick Valdivia et Fethi Harek. 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus