• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Saint-Laurent-le-Minier : 4 ans après les inondations, les travaux de reconstruction commencent à peine

Saint-Laurent-le-Minier (Gard) - quatre ans après les inondations les travaux commencent à peine... - septembre 2018 / © F3 LR
Saint-Laurent-le-Minier (Gard) - quatre ans après les inondations les travaux commencent à peine... - septembre 2018 / © F3 LR

Il y a 4 ans, 4 campeurs trouvaient la mort dans les inondations de Lamalou-les-Bains, dans l'Hérault. Le même jour, dans le Gard, à Saint-Laurent-le-Minier, les intempéries faisaient aussi une victime et beaucoup de dégâts qui, 4 ans après, commencent à peine à être réparés.
 

Par Josette Sanna


Quatre morts à Lamalou-les-Bains, il y a quatre ans, un à Saint-Laurent-le-Minier... Quatre ans plus tard, enquête et travaux sont à la peine. 
Il y a 4 ans, sous l'effet des fortes pluies et d'un glissement de terrain en amont, la Crenze et le Naduel sortent de leur lit... Les jours suivant l'inondation, la solidarité s'organise autour des habitants sous le choc... L'état de catastrophe naturelle est déclaré, le village, nettoyé mais pas réparé.
 

On a eu un soutien très fort après les inondations et après ce soutien s'est arrêté, surtout le soutien de l'Etat car personne dans un petit village comme celui-ci ne peut faire face à un tel déploiement de travaux"
 

se désole Roger Arbousset, de l'association de sinistrés Resurgencia.
 

Le retard des travaux  fragilise l'état des maisons


L'association des sinistrés est inquiète : après avoir attendu 3 ans le démarrage des travaux, la réfection des réseaux souterrains de la rue principale a empiré l'état des des maisons ...

"Les travaux ont provoqué des fissures dans la façade", indique ce retraité hollandais résident de la commune.
 

La reconstruction du village coûte 1 500 000 euros


A quelques mètres de là, le long des berges, les autres travaux ont bien avancé. Mais il faudra du temps pour que St Laurent le Minier retrouve un aspect normal. La reconstruction du village est évaluée à 1 million 500 000 euros, financés par des subventions et un emprunt de la commune.
Si tout va bien, la rénovation devrait être terminée dans un an.

 

Sur le même sujet

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus