Condom dans le Gers touché par un violent orage de grêle dans la nuit, arbres couchés, caves inondées

Publié le Mis à jour le

Après des semaines de sécheresse, les orages de la nuit du 16 au 17 août auront finalement été très brefs et très intenses localement. Fortes pluies, rafales de vent, chutes de grêle. C'est dans le Gers entre Condom et Nogaro qu'ils auront fait le plus de dégâts.

L'épisode orageux n'a pas duré très longtemps dans certains départements en ex Midi-Pyrénées mercredi 17 août, mais il a été très violent localement.

Comme dans cette vidéo ci-dessous prise dans le secteur de Eauze (Gers) cette nuit où l'on voit la violence des pluies. 

Dans le Gers, sur les communes de Condom et de Nogaro, des trombes d'eau et de très fortes chutes de grêle se sont abattues à partir de 22h le mardi 16 août pour s'achever dans la nuit. Le vent a atteint des rafales jusqu'à 107 km/h. 

Des caves ont été inondées, de nombreux arbres se sont couchés sur la route sous la force du vent, des toitures ont aussi été abîmées par la grêle. Des chutes qui ont été tellement rapides et concentrées qu'on aurait dit qu'il avait neigé dans les rues de Condom. 

Au total, les pompiers ont réalisé plus de 95 interventions principalement pour des arbres arrachés, bâchages et inondations. Des interventions qui se poursuivent ce matin.  Selon les services du conseil départemental du Gers, les agents des routes ont réalisé plus de 40 interventions "pour la mise en sécurité des axes routiers suite à des chutes d’arbres et de branches". 

Heureusement il n'y a eu aucun blessé car cet épisode orageux, qui était très attendu après des semaines de sécheresse, aura finalement été limité. D'importantes rafales de vent ont tout de même atteint les 107 km/h.

Excepté le Gers, dans les autres départements d'ex-Midi Pyrénées dont certains étaient placés en vigilance orange, les pompiers n'ont quasiment effectué aucune intervention en lien avec ces intempéries. 

En revanche dans les secteurs frappés par ces orages, le nettoyage et les réparations ont débuté. Certaines toitures comme celle de la médiathèque de Condom ont été fortement endommagées. Une mise en sécurité est en cours. Les voitures, elles aussi, ont été particulièrement touchées. 

Les pompiers du Gers sont toujours à pied d'œuvre pour aider les habitants sinistrés ou réparer les bâtiments abîmés. Concernant les routes, les agents du département s'activent aussi. Une dizaine d'arbres ont été arrachés sur la commune de Seissan.

Des routes encore coupées

La zone la plus touchée se situe sur un axe Nogaro-Condom, précise le conseil départemental, ou sur les petits axes. Il peut subsister encore des obstacles.

Des patrouilles sont en cours depuis ce matin en continuité des interventions de la nuit. Deux axes sont encore fermés à la circulation :  la route départementale 10 à Eauze et la départementale 254 à Lagraulet-du-Gers. Le conseil départemental appelle à la plus grande prudence, le Gers est toujours placé en vigilance jaune pour orages.

De nouvelles perturbations sont attendues cet après-midi, notamment dans l’ouest du département.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité