Sainte-Soline : anticapitaliste, accompagnateur de montagne entre Corse et Toulouse, " Serge notre fils était fiché S comme beaucoup de monde"

Après qu'ils aient porté plainte pour "tentative de meurtre" et "entrave aux secours", les parents du Toulousain Serge Duteuil-Graziani grièvement blessé à Sainte-Soline samedi dans les Deux-Sèvres réagissent à des articles parus dans les médias indiquant qu'il était fiché "S".

Serge Duteuil-Graziani est l'un des deux blessés grave actuellement dans le coma, suite aux violents affrontements qui ont eu lieu avec les forces de l'ordre samedi 25 mars à Sainte-Soline. Ses parents ont porté plainte contre X lundi 27 mars pour "tentative de meurtre et entrave volontaire à l'arrivée des secours".

Suite à la diffusion de l'information reprise par plusieurs médias, selon laquelle leur fils est fiché "S" qui signifie "sûreté de l'État" pour son appartenance à l'ultra gauche, ils ont souhaité réagir.

Plainte pour tentative de meurtre

"Notre fils Serge est actuellement hospitalisé avec un "pronostic vital engagé", suite à la blessure occasionnée par une grenade GM2L, lors de la manifestation du 25 mars 2023 organisée à Sainte-Soline (79) contre les projets de bassines irrigantes", rappellent-ils.

"Nous avons porté plainte pour tentative de meurtre, entrave volontaire à l'arrivée des secours ; et pour violation du secret professionnel dans le cadre d'une enquête de police, et détournement d'informations contenues dans un fichier de leur finalité".

Une dernière partie de la plainte vise à dénoncer la divulgation de la fiche S de Serge dans les heures qui ont suivi son hospitalisation. Pour ses proches, cette fiche ne saurait suffire à décrire le Toulousain de 32 ans. En effet, selon nos informations, le militant est également un amoureux de la nature et de la montagne. Une passion dont il avait fait son métier. 

Accompagnateur de montagne entre la Corse et les Pyrénées

Comme le rapportent nos confrères de France 3 Corse Via Stella, "s’il a grandi à Poitiers et habite à Toulouse, cet homme de 32 ans est accompagnateur de moyenne montagne en Corse. C'est en effet dans l'île, d'où est originaire la famille de sa mère, qu'il travaille une partie de l'année" comme guide de moyenne montagne.

Les guides corses ont d'ailleurs réagi en manifestant leur soutien à sa famille et en tenant à préciser : "nous tenons à vous témoigner, nous acteurs professionnels de la montagne, de l'amour que Serge porte à sa terre et à son métier, mais aussi de notre admiration pour son humanisme et son humilité". Et d'ajouter qu'il est apprécié par ses pairs, "reconnu comme un professionnel passionné et passionnant, brave et humble, engagé pour le respect de la nature et de l'être humain, profondément altruiste, impliqué dans le partage de cet amour de nos montagnes et de nos terres avec chacun. Nous sommes avec lui, ensemble, pour la vérité et le respect des droits de l'homme".

Sur sa page Facebook, il apparait ainsi en septembre 2021 aux côtés des deux anciens footballeurs professionnels de l'As Monaco et joueur de l'équipe de France, Sébastien Squillaci et Gaël Givet.

Le jeune homme parcourait régulièrement les Pyrénées, notamment du côté de l'Ariège. Sur un site internet de randonnées, Serge Duteuil-Graziani  se présente comme un "accompagnateur en montagne", passionné d'histoire : "après quelques années dans le bâtiment, j'ai passé une licence d'histoire. Un domaine que j'affectionne particulièrement et que je conçois comme une éternelle discussion entraînant un apport mutuel. Pratiquant de nombreux sports depuis gamin j'affectionne particulièrement tout ce qui touche au collectif et à la solidarité. Je me suis tourné vers la montagne il y a quelques années et suis actuellement stagiaire du Diplôme d'Etat d'Alpinisme 1° degré (accompagnateur en moyenne montagne) depuis l'été 2019. J'oscille entre les Pyrénées et la Corse où je viens pour raisons familiales et sentimentales depuis ma naissance."

Militant assumé, Serge a également été mis en cause dans une attaque des locaux de la protection judiciaire de la jeunesse en 2011 à Labège près de Toulouse. Une mise en cause pour laquelle ni le parquet ni son avocat ne confirment une condamnation. Ses proches ont fait savoir qu'il a été relaxé dans cette affaire, aucune charge ne pesant sur lui.

Ses parents mentionnent le fait que leur fils est certes fiché "S", mais qu'il l'est "comme beaucoup de militants dans la France d'aujourd'hui". Ils expliquent que "beaucoup de gens qui se battent aujourd'hui contre l'ordre établi sont dans ce cas".

Anticapitaliste assumé

"Oui, Serge a participé à de nombreux rassemblements anticapitalistes - comme des millions de jeunes dans le monde qui pensent qu'une bonne révolution ne serait pas de trop, et comme les millions de travailleurs en lutte actuellement contre la réforme des retraites en France, poursuivent-ils. Nous considérons qu'il ne s'agit là nullement d'actes délictueux qui saliraient notre fils, mais que ces actes sont au contraire tout à son honneur".

Ce soutien affiché des parents à la cause anticapitaliste s'explique également par la carrière du père de Serge, Jean-Pierre Duteuil, militant anarchiste et éditeur français, très proche de Daniel Cohn-Bendit durant les années 1965-1968 à la faculté de Nanterre.

Des manifestations sont en train d'être organisées par le collectif "Les soulèvements de la Terre" "en soutien aux deux blessés de Sainte-Soline qui sont actuellement dans le coma et du mouvement contre la réforme des retraites, pour la fin des violences policières". Les regroupements auront lieu ce jeudi devant les préfectures de toute la France à 19 heures.