Festival de Luchon : le feuilleton continue malgré la démission de Serge Moati

Serge Moati lors de la 20 ième édition du festival de Luchon / © MAXPPP
Serge Moati lors de la 20 ième édition du festival de Luchon / © MAXPPP

Le président du festival de Luchon Serge Moati a annoncé sa démission ce jeudi 27 septembre. C'est un nouveau coup dur pour l'avenir du festival des créations télévisuelles. Mais selon les organisateurs, il devrait cependant se tenir comme prévu du 6 au 10 février 2019. 

Par Juliette Meurin

Quand un bon acteur quitte une série télé. C'est toute la saison qui est mise en danger. Il faut trouver un remplaçant qui ne décevra pas les téléspectateurs. Quelqu'un qui fasse l'affaire aussi bien que le précédent.
Voila bien l'une des difficultés du festival de Luchon qui vient de perdre son charismatique président. Serge Moati a annoncé sa démission ce jeudi 27 septembre.

 

Des démissions en série



L'avenir du festival des créations télévisuelles était déjà menacé depuis le départ d'un autre personnage : la présidente de l'Association Festival TV Comminges Pyrénées (AFTVCP) qui s'occupait depuis de nombreuses années de toute l'organisation. Claude Coret, fatiguée des luttes internes au sein de l'association a jeté l'éponge au début du mois de septembre.


Ce départ a été un coup dur pour Serge Moati car c'est Claude Coret qui l'avait fait venir à Luchon il y a 10 ans.

"J'ai servi ce festival pendant 10 ans avec passion ... c'est devenu un festival d'envergure national qui a porté haut le nom de Luchon...cette ville que je ne connaissais pas, que je ne savais même pas situer sur une carte...j'ai appris à la connaître, à connaître ces habitants, ces bénévoles...C'est pour eux aussi que j'ai du chagrin. Mais je ne pouvais pas rester...avec le départ de Claude Coret et celui d'Adriana Santini (la programmatrice), j'ai préféré partir. Mais je leur souhaite bonne chance et que cela continue... c'est un festival formidable et complètement libre...sans financement d'aucune chaîne, c'est important qu'il puisse le rester".

 

Le festival devrait bien avoir lieu du 6 au 10 février 2019



Après la démission de Claude Coret, un nouveau président a été élu à la tête de l'AFTVCP. Il s'agit de Christian Miégéville. Il a repris les rênes du festival. Selon lui, le festival de Luchon aura bien lieu du 6 au 10 février prochain.

Concernant la démission de Serge Moati, il affirme regretter ce départ. En revanche, il ne semble pas s'en inquiéter. Il rappelle que le festival a bénéficié du soutien de Serge Moati pendant 10 ans mais qu'il a été créé et a existé pendant 10 ans sans Serge Moati.
Il nous a d'ailleurs précisé que la présidence du festival serait désormais tournante.

Concernant la programmation, on devrait connaître dans quelques jours le nom de la nouvelle société chargée notamment d'inscrire les films en compétition.
Question budget : "ça avance" nous a répondu Christian Miégéville alors qu'il manquait encore récemment environ 300 000 euros.

 

Sur le même sujet

Les + Lus