Football : la nouvelle devise du TFC "Tous face au coronavirus"

Le coronavirus a des conséquences sur la vie du Toulouse Football Club. Pas de match, pas d’entraînement, mais une activité en coulisse. Etat des lieux en 5 points.

© Serge Djian FTV

GÉNÉROSITÉ 

Le club propose de mettre son centre de formation, proche du Stadium, à la disposition de la Préfecture pour accueillir, si nécessaire, des malades.
La Fondation du TFC décide de faire un don d’un montant global de 20 000 euros au profit du CHU de Toulouse, de la Croix-Rouge et de Médecins du Monde.


Le groupe de supporters du T.F.C. les Indians lance une cagnotte, en solidarité avec le personnel hospitalier toulousain. Le compteur dépasse désormais les 10 000 euros. Ces dons permettent de financer l’achat de produits alimentaires pour le CHU de Toulouse.
 


DROITS TV 

Sans rencontre à retransmettre,  les chaînes Canal + et BeIn Sports suspendent leurs paiements mensuels (110 millions d’euros). En avril, ce serait pour le TFC un manque à gagner de 17 % sur le total initialement prévu.
 

Selon le journal l’Equipe, du jour (6 avril), la prochaine traite début juin, tiendra compte du classement des clubs. Si le championnat n’a pas repris en mai, les diffuseurs ne verseront pas les sommes prévues (140 millions d’euros). Toulouse, dernier, sera donc moins impacté que les clubs du haut du classement. 
Mercredi dernier, Olivier Sadran, président du T.F.C. a accepté d’aller négocier avec les Présidents des clubs de Marseille, Paris et Nice, face aux diffuseurs TV.

LIGUE 1 

Si le championnat, interrompu à dix journées de la fin, ne pouvait pas se terminer la saison pourrait être tout simplement annulée et les compteurs remis à zéro. Une saison blanche serait synonyme de maintien miraculeux pour le TFC, englué à la dernière place du classement. 


Un scénario à éviter absolument selon les instances Européennes. L’U.E.F.A. menace la ligue 1, mais aussi les autres championnats continentaux, de les exclure des prochaines compétitions européennes. Voici, un extrait de la lettre envoyée par le Président de l’U.E.F.A :


Nous pensons que toute décision d’abandonner les compétitions nationales est, à ce stade, prématurée et non justifiée...Une gestion conjointe des calendriers est strictement nécessaire, car la conclusion de la saison en cours doit être coordonnée avec le début de la nouvelle, qui pourrait être en partie affectée en raison de la surcharge (de matches). 


CONTRATS 

Si le championnat se poursuivait jusqu’en juillet, cela poserait un problème pour les joueurs dont le contrat s’achève le 30 juin prochain. A Toulouse, ils sont cinq dans ce cas-là : 

 

VENTE DU CLUB

Un consortium sino-américain évoqué, il y a quelques semaines, serait toujours en négociations pour un possible rachat du T.F.C. Olivier Sadran, a toujours affirmé qu’il serait ravi de trouver un repreneur sérieux. Est-ce que ce sera le cas en 2020 ? En cette période très particulière, où seul compte le jour présent, il est impossible de parier sur l’avenir. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tfc football sport coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter