“Je conteste mon licenciement pour faute grave” : la contre-attaque de Guy Novès

Guy Novès / © Franck Fife / AFP
Guy Novès / © Franck Fife / AFP

Le Toulousain indique, dans un communiqué transmis par son avocat, qu'il conteste les motifs de son licenciement et la procédure employée par la FFR. 

Par FV avec AFP

Il n'aura pas fallu attendre très longtemps. 48 heures après avoir été débarqué par Bernard Laporte, Guy Novès contre-attaque.

L'ex-sélectionneur du XV de France, remplacé mercredi par Jacques Brunel après des tests de novembre ratés, conteste la légalité de sa procédure de licenciement pour faute grave, annonce-t-il vendredi dans un communiqué transmis à l'AFP.

"Cette rupture brutale est intervenue sans procédure préalable, c'est-à-dire en violation des droits et garanties essentielles prévues par la loi", affirme Novès qui dit n'avoir "jamais été convoqué à un entretien préalable à cette décision et n'a donc jamais pu prendre connaissance des raisons qui pouvaient la justifier, ni présenter la moindre explication pour sa défense", selon le communiqué transmis par son avocat.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus