Le maire de Ramonville, près de Toulouse, stoppe le déploiement des compteurs Linky sur sa commune

2 000 postes sont installés par jour en Bretagne. / © AFP
2 000 postes sont installés par jour en Bretagne. / © AFP

Christophe Lubac (Génération-s) a pris un arrêté instituant un moratoire sur l'installation des compteurs Linky sur sa commune jusqu'à nouvel ordre. 

Par Fabrice Valery

Après la commune de Blagnac, qui a décidé de réglementer la pause des compteurs Linky en permettant notamment aux usagers de refuser l'accès à leur compteur, c'est au tour de la commune de Ramonville, également dans la banlieue de Toulouse, qui vient d'instituer un moratoire sur l'installation de ces compteurs décriés sur le territoire communal. 

A l'issue d'une réunion publique et d'un débat au sein du conseil municipal, le maire Christophe Lubac (Génération-s) a pris un arrêté qui institue un moratoire qui prend effet immédiatement, dès ce 26 juin, et stoppe ainsi jusqu'à nouvel ordre l'installation de ces compteurs dits "intelligents" chez les particuliers. 
 

Les messages contradictoires des professionnels et des anti-Linky n’aident pas à y voir plus clair et ont conduit la municipalité à privilégier le principe de précaution. L’objectif premier de cet arrêté est d’affirmer la volonté de la municipalité que soient respectés les droits de ses administrés et entendues leurs inquiétudes légitimes. Aussi, cet arrêté met principalement en avant la nécessité de consentement et d’accord expresse des personnes concernées. A ce titre, il stipule notamment le droit de refus dont peut se prévaloir chaque ramonvillois (communiqué ville de Ramonville).


 

Sur le même sujet

La Grande-Motte : gare au risque d'hydrocution

Les + Lus