• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Manifestation des “gilets jaunes” et grosse pagaille au péage de Toulouse nord

Les "gilets jaunes" ont décidé de filtrer les camions au péage de Toulouse nord ce mardi matin, provoquant de gros bouchons. / © Christophe Romain / France 3 Occitanie
Les "gilets jaunes" ont décidé de filtrer les camions au péage de Toulouse nord ce mardi matin, provoquant de gros bouchons. / © Christophe Romain / France 3 Occitanie

Ils appelaient à bloquer les camions dès 5 heures au péage de Toulouse nord... Les "gilets jaunes"se sont effectivement rendus sur place ce mardi matin et le trafic routier est très ralenti depuis plusieurs heures. De gros bouchons sur l'A62 qui se sont aussi répercutés sur le périphérique.

Par Laurence Boffet

Grosse pagaille ce mardi matin au péage de Saint-Jory, au nord de Toulouse. Environ 200 "gilets jaunes" y ont occupé les voies et les barrières de péage depuis 6h30 selon Vinci Autoroutes qui recommande toujours d'éviter le secteur même si les manifestants ont levé le camp vers 11h00. Leur opération de filtrage des poids-lourds s'est très vite traduite par d'énormes bouchons sur l'A62 et sur le périphérique toulousain qui ont mis plusieurs heures à se résorber.
 

Plusieurs kilomètres de bouchons

Selon Vinci Autoroutes, plusieurs kilomètres de bouchon se sont formés en début de matinée sur le périphérique toulousain en chaussée intérieure comme extérieure ainsi que sur l’A62 en provenance de Montauban. 
La société autoroutière a dû conseiller aux automobilistes en provenance de Montauban et en direction du périphérique de quitter l’A62 à Eurocentre, la sortie n°10.1, afin de rejoindre Toulouse par le réseau secondaire. Il était également déconseillé de rejoindre l’A62 par Eurocentre et impossible d’entrer sur l’autoroute à Saint-Jory. 
Un blocage qui n'a pas été sans conséquences sur le trafic sur le périphérique toulousain où les premiers ralentissements se sont rapidement faits sentir.

Les manifestants ont finalement été délogés vers 11h00 par les forces de l'ordre.
Voir ici le reportage de Christophe Romain et Luc Truffert :
 

Une convergence des luttes ?

Cette manifestation au péage était la première action d'une journée marquée par la convergence des "gilets jaunes" avec les autres luttes du jour. Ils appellaient à rejoindre notamment le blocage de l'université Jean Jaurès dans la matinée avant de rejoindre le cortège de la manifestation initiée par la CGT et Sud. Cet appel à la grève générale et nationale de 24h00 a été lancé pour réclamer une hausse des salaires et la justice fiscale. 

Sur le même sujet

Lagune de Thau : les huîtres n'étaient pas contaminées à la salmonelle

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer