Témoignage. "Elle sera toujours dans mes pensées" témoigne le papa de l'adolescente poignardée par son beau-père

Publié le Écrit par Xavier Marchand

François Agapé a témoigné au micro de Guadeloupe Première suite au drame survenu à Toulouse de l'assassinat de sa fille de 16 ans par son beau-père. Depuis la Guadeloupe, dont la jeune fille était originaire, le père de la jeune victime est dévasté. "Cette histoire est incompréhensible, je n’ai jamais su ce qu’il se passait à huit mille kilomètres".

François Agapé a témoigné au micro de nos confrères de Guadeloupe première. Il revient sur le cauchemar sans fin qu'il vit depuis le décès de sa fille.

Ce vendredi 5 janvier 2024, à Toulouse en Haute-Garonne, un tragique fait divers a eu lieu. Le corps d'une jeune fille de 16 ans a été découvert poignardé dans une résidence située 4 rue Hilaire Pader, dans le nord de l'agglomération toulousaine.

Le père de la jeune fille François Agapé, qui vit en Guadeloupe a reçu un appel téléphonique le vendredi 5 janvier venant "d’un des cousins de la maman pour le prévenir du drame".

J’ai ensuite rappelé la maman des enfants et c’est à ce moment qu’elle me dit qu’il a tué notre fille. Elle m’a passé mon fils Nolan et il m’a dit papa, il a tué Louane.

François Agapé, père de la jeune fille

"J'essaye de m'accrocher", témoigne François Agapé après la disparition tragique de sa fille, poignardée par son beau-père.

Après avoir prévenu toute la famille en Guadeloupe, François Agapé a réussi à avoir le numéro de l’enquêtrice qui s’occupe du dossier.

"Je l’ai appelée pour avoir plus d’informations, elle m'a dit que l’enquête était en cours et qu'elle me rappellerait dès qu'elle avait plus d'informations".

La maman n’était pas là pendant le drame et même si mon fils a réussi à s’échapper, c’est comme un cœur qui se coupe en deux. En espérant que je puisse colmater tout ça mais pour moi, la cicatrice est là, je ne vais pas pouvoir oublier ce drame.

François Agapé, père de la jeune fille

"Cette histoire est incompréhensible, je n’ai jamais su ce qu’il se passait à huit mille kilomètres, elle sera toujours dans mes pensées" a déclaré François Agapé en essuyant ses larmes.

Depuis ce drame, il a son fils pratiquement tous les jours, "j’essaie de le soutenir moralement, il va falloir qu’il soit fort".

J’essaie de m’accrocher, de tenir pour pouvoir accompagné son frère. Ce qui m’inquiète beaucoup, c’est surtout son frère parce qu’ils étaient très proche. Il va falloir qu’il arrive à évacuer cette tragédie. Je sais que cela sera difficile mais mon combat aujourd’hui est d’être à son écoute et de partager des choses avec lui.

François Agapé

François Agapé s'exprime aussi sur la peine de la maman avec qui il a eu les deux enfants. "C’est un moment très difficile, sa douleur doit être bien plus importante que la mienne. Elle doit être forte pour surmonter cette épreuve. On ne peut plus revenir en arrière, il faut prendre son courage et maintenant il faut soutenir son frère".

La dernière fois qu'il a vu ses deux enfants, "c’était en 2017, lorsqu’ils sont venus avec son frère pendant les vacances scolaires pour leur organiser un grand anniversaire".

Qu’avez-vous pensé de ce témoignage ?
Cela pourrait vous intéresser :
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité