Toulouse : un rassemblement rend hommage à Lucie, jeune cycliste tuée par un automobiliste en août dernier

Plus d'une centaine de cyclistes ont participé à cette "masse critique" / © E. Wat
Plus d'une centaine de cyclistes ont participé à cette "masse critique" / © E. Wat

Vendredi 27 septembre, l'association Vélorution a organisé un rassemblement boulevard André Netwiller à Toulouse en hommage à Lucie. La jeune cycliste était décédée après avoir été renversée par un conducteur à cet endroit en août dernier.  

Par A. Mcarthur avec E. Wat

Un cortège de la place du capitole jusqu'au boulevard Netwiller. Un vélo blanc, ou "ghost bike," pour marquer le lieu de l'accident. Par ces actions, l'association Vélorution Toulouse a voulu rendre hommage à Lucie, jeune cycliste décédée après avoir été renversée par un conducteur le 29 août dernier. 

Arrivés sur le lieu de l'accident, les militants ont bloqué la circulation pendant une vingtaine de minutes. Un message émouvant de la mère de la victime a ensuite été lu. Ils étaient plus d'une centaine de cyclistes à participer à cette "masse critique" - une manifestation à bicyclette organisée simultanément dans plus d'une centaine de villes dans le monde.

"On essaye de se rassembler tous les derniers vendredis du mois. En général c'est pour des occasions plus joyeuses, mais en fin août il y a eu cet accident tragique donc il faut que nous, Vélorution, nous réagissons," explique un militant de l'association. Avant d'ajouter : 

La situation pour les cyclistes ne s'améliore pas du tout, en tout cas pas à Toulouse, et il y a vraiment un long chemin à faire pour pouvoir circuler de façon apaisée en ville. 

Une "ghost bike" - ou vélo fantôme - a été posé pour marquer le lieu de l'accident / © E. Wat
Une "ghost bike" - ou vélo fantôme - a été posé pour marquer le lieu de l'accident / © E. Wat
Semblant confirmer ce triste constat, un  accident a de nouveau coûté la vie à un cycliste à Toulouse il y a seulement quelques jours. 

Sur le même sujet

Les + Lus