Béziers : la crèche de Noël installée et inaugurée dans la cour de la mairie malgré la polémique annuelle

Publié le
Écrit par Justine Salles .

La crèche de Noël de Béziers (Hérault) a été inaugurée le vendredi 2 décembre. Installée dans la cour de la mairie de la commune, elle fait débat chaque année.

Chaque année depuis 2014, elle fait parler d'elle : la crèche de Noël de Béziers (34), crèche de la Nativité. Inaugurée le vendredi 2 décembre à 18 heures en présence de Robert Ménard et de centaines de personnes, c'est son emplacement qui fait mouche : elle prend à nouveau place dans l'enceinte de l'hôtel de ville, dans la cour.

Loi sur la séparation des églises et de l'Etat

La crèche a été à plusieurs reprises poursuivie en justice ces dernières années, en vertu de la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des églises et de l'Etat.

En 2018, la préfecture de l'Hérault avait saisi en référé le tribunal administratif de Montpellier, le sous-préfet dénonçant "une volonté délibérée du maire de Béziers de ne pas respecter les principes de la laïcité de la République", demandant le déménagement immédiat de la crèche dans un autre lieu que la mairie.

Il est interdit, à l'avenir, d'élever ou d'apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l'exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions.

Article 28 de la loi du 9 décembre 1905

L’année dernière, le sous-préfet n'a pas renouvelé cette attaque en justice malgré l'appel d'un collectif de vingt associations, partis politiques et syndicats, se conformant à la jurisprudence du Conseil d'Etat.

La plus haute juridiction administrative a par ailleurs annoncé le 16 novembre dernier l'interdiction d'installer la crèche au sein de la mairie de Beaucaire (Gard) cette année.

Qu'en sera-t-il du sort de la crèche biterroise ? Pour l'heure, elle sera en place et visible jusqu'au 8 janvier 2023.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité