"On a été humilié, il y a eu un acharnement" : Eva, qui a vu son mariage refusé par Robert Ménard, témoigne pour France 3 Occitanie

Le maire de Béziers Robert Ménard avait refusé d'honorer un mariage sur sa commune l'été dernier, au motif que le futur marié était sous obligation de quitter le territoire français (OQTF). Alors que l'édile a été entendu par la police, Eva, l'ex-future mariée lésée, a témoigné au micro de France 3 Occitanie.

"Tout est allé crescendo, on ne s'attendait pas à ce que cela prenne cette tournure" se rappelle difficilement Eva, dont le mariage avec son compagnon Mustapha le 7 mars dernier avait été refusé par Robert Ménard. Dans la foulée, l'homme de nationalité algérienne avait été expulsé du territoire français, car il était sous OQTF. 

"Acharnement"

Aujourd'hui Eva, qui dit "avoir subi un acharnement". Elle se retrouve seule avec sa fille. "J'ai pu aller voir mon compagnon quelques fois en Algérie, c'est très dur pour nous deux, tout est allé très vite", confie-t-elle au micro de France 3 Occotanie.

Robert Ménard entendu par la police

Dans la foulée le couple avait porté plainte, et des députés de la France Insoumise avaient saisi le procureur de la République. Le refus de Robert Ménard d'honorer ce mariage était contraire à la loi, seul un tribunal pouvant refuser un mariage pour différentes raisons. L'affaire avait été transmise au parquet de Montpellier, qui refusait de s'exprimer jusqu’ici. Mais mardi 23 avril, Robert Ménard a été entendu par la police judiciaire.

"Si c'était à refaire, je referai exactement pareil", tranche sans concession Robert Ménard, face caméra. "La police m'a demandé comment ça s'était passé, alors j'ai réexpliqué pour la énième fois. Je leur ai dit que je pense que je suis légitime en tant que maire de refuser de marier quelqu'un qui est en situation irrégulière" ajoute-t-il.

Le maire de Béziers encourt 75 000 euros d'amende. Le procureur de la République de Béziers doit se prononcer dans les prochaines semaines sur la suite à donner à ce dossier.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité