"Il est probable qu’elle ait ingéré du plastique" : une tortue caouanne de 25 kilos retrouvée morte sur une plage, le nombre d'échouages en hausse

Une tortue caouanne s’est échouée sur la plage du Grand Travers à la Grande-Motte dans la soirée du 19 juin 2024. On ne connaît pas pour le moment les causes de sa mort.

Ce sont des touristes qui ont fait la macabre découverte aux alentours de 21h, mercredi 19 juin 2024, alors qu’ils se dirigeaient vers une paillote.

La tortue, pesant 25 kilos et mesurant 60 cm, serait âgée d’une vingtaine d’années selon les premières constatations réalisées sur place le lendemain par le référent du CESTMed. Elle n’était pas répertoriée dans les fichiers du Réseau des Tortues Marines de Méditerranée Française.

On ne connaît pas pour le moment les causes de sa mort. Seule certitude : elle n’avait pas de blessures apparentes.

Il est probable qu’elle ait ingéré du plastique et qu’elle ait été victime d’une occlusion intestinale. Le plastique est l’une des premières causes de mortalité des tortues marines.

Julien de Graaf

Référent du CESTMed

Phénomène récurrent 

En début de semaine, une autre tortue du même gabarit s’est échouée sur la plage de Fleury-d’Aude. Des échouages qui s'amplifient et qui inquiètent les centres de soins. Depuis le début de l'année, des tortues marines ont été retrouvées sur plusieurs plages du littoral Atlantique, entre le Pas-de-Calais et les Landes.

La saison estivale correspond à la saison des pontes, ce qui pourrait expliquer l'échouage des tortues marines sur nos côtes.

Julien de Graaf

Référent du CESTMed

La saison des pontes a commencé. L'an dernier, 60 tortues caouannes sont nées sur une plage de Marseillan, dans l'Hérault. Il est probable que d’autres tortues s’échouent sur les plages de Méditerranée jusqu’à la fin de l’été.

Que faire si vous trouvez une tortue échouée ?

Il est impératif d’alerter les centres de soins du CESTMed au Grau-du-Roi, du CRFS d’Antibes et de CARI en Corse lorsque vous faites face à cette découverte. En alertant les professionnels, il sera possible de soigner la tortue et de réaliser une autopsie si elle est déjà morte. La découverte tardive de la tortue échouée à La Grande-Motte n’a pas permis au CESTMed de la prendre en charge et ainsi de déterminer les causes réelles de sa mort.

Espèce protégée

L'espèce est classée vulnérable, elle est donc protégée. La tortue marine est une espèce bio indicatrice de l'état de santé de la mer. Depuis la création du CESTMed en 2003, plus de 600 tortues marines ont été sauvées et relâchées en mer.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité