Week-end prolongé, beau temps, FISE, flamme olympique : à l'Ascension, le secteur du tourisme a fait le plein

Quatre jours où tous les records ont été battus. Week-end prolongé, météo clémente, festival international de sports extrêmes : un cocktail qui fait du bien aux professionnels du tourisme dans l'Hérault. Comme un avant-goût de vacances d'été.

Pendant le week-end de l'Ascension, une forêt de parasols s'est emparée des plages de la Grande-Motte. Les vacanciers ont pris les lieux d'assaut.

"On profite de la plage avec le beau temps, on se réveille tôt et on vient profiter", raconte une jeune femme les pieds dans l'eau.

Si la météo clémente est une aubaine pour les plagistes, c'est surtout du côté des professionnels du tourisme qu'on se réjouit.

30 à 40 % de volume en plus

À la Grande-Motte toujours, les hôtels affichent complet, et lorsqu'il s'agit de trouver une table au restaurant sans avoir réservé : cela devient compliqué.

Cyrille Mothe est restaurateur, ce week-end, le nombre de couverts était similaire à celui d'un 14 juillet ou d'un 15 août.

    Mercredi, on était censés faire 120 couverts, on en a fait 170. Hier, on pensait faire 110 couverts, on en fait 260. Aujourd'hui, on est censés faire 120 couverts, on en a déjà fait 120 sans compter ceux de ce soir.

    Cyrille Mothe, restaurateur

    Même son de cloche du côté des commerçants. 

    Par rapport à l'année dernière je pense qu'on est largement à 30-40% de plus en volume et en termes de chiffres.

    Robert Justi, président des commerçants de la plage du Couchant

    Hôtels complets

    Royaume-Uni, Chili, Haute-Savoie : dans le centre-ville de Montpellier, plusieurs hôtels affichaient complets pendant les quatre jours. Ils ont été pris d'assaut par des touristes du monde entier.

    Et le festival international de sports extrêmes n'y est pas pour rien. "Je suis venu faire du vélo à Montpellier, je fais du BMX et j'ai participé au Fise hier", raconte Diego Carrasco Norero, originaire du Chili.

    D'autres clients sont simplement venus pour visiter la région, comme Mike Ralf "on est arrivés à Montpellier il y a deux jours. On s'est promené, on a vraiment apprécié les zones piétonnes, on est allés au musée des arts, c'était fantastique!".

    Passage de la flamme

    Si le week-end est terminé, les festivités elles, ne le sont pas. Le passage de la flamme olympique prévu lundi 13 mai 2024 à Montpellier dope la fréquentation.

    "On a eu pas mal de réservations pour ça, beaucoup de clients étaient déjà là et ont prolongé", constate Nasthasya Assié, première de réception, qui a déjà 77 chambres réservées sur 86.

    Rayon de soleil

    Toutes ces conditions réunies ont donc permis aux acteurs touristiques de rattraper un mois plutôt maussade.

     

    Les gens sortent que s'ils ont tout ce qu'il faut. Donc il faut le soleil et un bon accueil dans les établissements. Des week-ends comme ça, il nous en faudrait beaucoup, on serait heureux ! On en avait besoin car on a tous du retard.

    Jacques Mestre, Président de l'Umih 34

    Désormais, les professionnels espèrent un week-end de la Pentecôte aussi animé que celui de l'Ascension.

    Écrit avec Justine Salles.

    L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
    L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
    choisir une région
    France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité