• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Stéphane Le Foll inaugure le salon SITEVI de Montpellier

Montpellier - Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, et Porte-parole du gouvernement inaugure le salon SITEVI - 24 novembre 2015. / © F3 LR S.Bonnet
Montpellier - Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, et Porte-parole du gouvernement inaugure le salon SITEVI - 24 novembre 2015. / © F3 LR S.Bonnet

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt est en déplacement dans l’Hérault, ce mardi. Il a inauguré et visité le SITEVI 2015, au Parc des expositions de Montpellier, ce matin. Stéphane Le Foll se rendra cet après-midi à Cabrerolles, au nord de Béziers.

Par Fabrice Dubault


Le ministre a inauguré le Salon International des équipements et savoir-faire pour les productions vigne-vin, olive, fruits-légumes (SITEVI) qui se tient jusqu'à jeudi à Montpellier, au Parc des expositions.

9 GIEE en Languedoc-Roussillon

Puis Stéphane Le Foll, également Porte-parole du gouvernement, visitera vers 15h, un Groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE) à Cabrerolles, dans l'Hérault. Ce GIEE situé au nord de Béziers, près de Lamalou-les-Bains, travaille sur l’enherbement durable dans les vignes dans le but de préserver les sols sous climat semi-aride et réduction des pratiques phytosanitaires.
La visite dans ce GIEE, formé de 4 exploitations, et baptisé «les Enherbeurs», intervient à quelques jours de l'ouverture de la COP 21 à Paris.

Rendus possibles par la loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt fin 2014, les Groupements d'intérêt économique et environnemental (GIEE)  permettent d'accompagner et de valoriser les dynamiques de terrain portées par des agriculteurs qui s'engagent collectivement dans l'amélioration des performances économiques, environnementales et sociales de leurs exploitations. Ils ont également vocation à impliquer plus efficacement l'ensemble des acteurs des filières, du développement agricole, de la recherche, de l’enseignement agricole et des territoires.

Les 11 premiers GIEE, ont été reconnus lors du Salon international de l’agriculture en février 2015, en présence du ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, du Président de la République, François Hollande, et du Premier ministre, Manuel Valls.
9 sont enregistrés en Languedoc-Roussillon et 7 en Midi-Pyrénées, dans l'Ariège, le Gers et le Tarn-et-Garonne.

Les 9 GIEE du Languedoc-Roussillon

Aude et Hérault
Civam empreinte : optimisation de systèmes d’élevage intensif

Aude
Flor de peira catara
Côteaux de l’Hers : valorisation de terres peu productives en zones érosives
Naurouze : aménagement concerté sur un bassin versant pour des systèmes à triple performance
Vixiège : maintien de filières d’élevage en déclin

Gard
Bio Céréa’Gard : développer la production de grandes cultures biologiques en organisant collectivement la commercialisation en circuits courts

Hérault
Les enherbeurs

Pyrénées-Orientales
Phytobiomar
Dom Brial : pour la diversité des approches en agrosystème viticole

Sur le même sujet

Elections européennes : des détenus de la prison de Béziers ont voté ce mardi

Les + Lus