• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Antisémitisme : Kléber Mesquida, président du conseil départemental de l'Hérault visé

La lettre antisémite reçue par la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, vendredi dernier, était aussi adressée au président du Conseil départemental de l’Hérault, Kléber Mequida: "cher sale juif." / © PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE
La lettre antisémite reçue par la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, vendredi dernier, était aussi adressée au président du Conseil départemental de l’Hérault, Kléber Mequida: "cher sale juif." / © PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE

La lettre antisémite reçue par la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, vendredi dernier, était aussi adressée au président du Conseil départemental de l’Hérault, Kléber Mesquida: "cher sale juif."
 

Par Olivier Le Creurer

Kléber Mesquida est traité de "sale juif" dans ce courrier revendiqué par les "Compagnons d’Aldolf Hitler" orné de 8 croix gammées et assorti de la menace "de démissionner de vos postes… sinon ça peut aller plus loin BOUM ! BOUM !"
 
Extrait de la lettre anonyme reçue par Kléber Mesquida et Darole Delga / © DR
Extrait de la lettre anonyme reçue par Kléber Mesquida et Darole Delga / © DR


La présidente de la région, Carole Delga a annoncé qu'elle porterait plainte et qu'un signalement serait effectué au procureur de la République de Montpellier. Ce courrier antisémite intervenait alors que la veille Carole Delga s'est engagée à établir un plan d'action régional de lutte contre l'antisémitisme. 
 


"Une mobilisation républicaine doit dénoncer fortement ces comportements qui ont tendance à se banaliser," indique le président du Conseil départemental de l’Hérault. 

Dans un communiqué, Kléber Mesquida dénonce "fortement toute forme de propos et d’actes de violences racistes et antisémites qui portent atteinte aux valeurs de la République et se joint à l’appel lancé par les partis républicains pour un rassemblement ce mardi 19 février à 18 heures 30 devant la Préfecture."

Sur le même sujet

Monze : la désolation après l'incendie qui a brûlé 900 hectares

Les + Lus