L'irrigation connectée avec la start-up héraultaise ITK

L'irrigation des vignes pilotée grâce à un logiciel qui calcule les besoins en eau en fonction de la météo et du terroir. C'est la dernière trouvaille de la start-up montpelliéraine ITK. D'abord expérimenté dans l'Hérault, le logiciel séduit maintenant les viticulteurs californiens.

A Clapiers, des ingénieurs en agronomie et en informatique d'ITK planchent ensemble sur l'agriculture connectée.
A Clapiers, des ingénieurs en agronomie et en informatique d'ITK planchent ensemble sur l'agriculture connectée. © F3LR

Le domaine de la Jasse, pionnier de l'irrigation connectée


Ce domaine viticole, à Combaillaux au nord de Montpellier, est un des rares à ne pas avoir souffert de la canicule. Et pour cause. Depuis cet été, le domaine expérimente avec succès un logiciel permettant d'irriguer au plus près des besoins de la vigne.

Irrigation connectée à Combaillaux : la station météo du domaine de la Jasse.
Irrigation connectée à Combaillaux : la station météo du domaine de la Jasse. © F3LR

Et pour ce faire, pas de capteur dans le sol mais une application couplée à un débimètre et une mini-station météo. Le dispositif permet au viticulteur d'observer les différents paramètres en temps réel et de programmer ses arrosages avec plus de finesse. Ainsi, malgré la sécheresse exceptionnelle de 2016, la vigne est belle et les rendements sont bons. 200 parcelles de vignes sont désormais équipées de l'application ITK dans l'ensemble de l'Hérault.

L'invention mise au point par une start-up montpelliéraine


La jeune entreprise ITK, installée à Cap alpha, l'une des pépinières d'entreprises de la Métropole de Montpellier, surfe sur la vague de l'irrigation. Et cela grâce à une idée simple, mais lumineuse :  entrer, pour chaque parcelle des vignerons connectés, tous les paramètres inte-agissant pour une irrigation optimale: la météo bien sur, mais aussi la nature du sol, l'espacement des vignes et le type de cépages.
La nature du sol et la profondeur d'enracinement des ceps sont un des multiples facteurs pris en compte dans l'application d'ITK pour l'irrigation des vignes.
La nature du sol et la profondeur d'enracinement des ceps sont un des multiples facteurs pris en compte dans l'application d'ITK pour l'irrigation des vignes. © F3LR
Au total des dizaines de paramètres qui, couplés avec un débimètre connecté, permettent de doser au mieux l'apport en eau pour contrôler le stress hydrique sans pour autant gâcher la ressource.

Les viticulteurs californiens séduits par l'invention d'ITK


Récolter le maximum de données qui sont ensuite traitées par un algorythme...pour en déduire au centilitre près l'apport en eau nécessaire. Cette innovation a séduit un géant américain des télécoms, Verizon, qui vient de signer un partenariat avec la petite entreprise afin de vendre l'application aux viticulteurs californiens. Résultat : plus de 500 parcelles de la côte ouest des Etats-Unis sont désormais pilotées à distance par le boitier d'irrigation d'ITK.

Voyez plutôt la campagne publicitaire typiquement US que Verizon a lancé pour promouvoir l'invention montpelliéraine d'irrigation connectée.
durée de la vidéo: 02 min 37
La campagne de pub américaine pour ITK
Encore hébergée dans une pépinière d'entreprise à Clapiers, ITK emploie aujourd'hui 66 salariés et vient de racheter une petite entreprise de Rennes travaillant sur l'élevage connecté. A la recherche de nouveaux locaux, l'entreprise montpelliéraine vise le cap de 250 employés d'ici 2020.
Clapiers (34) : l'irrigation des vignes connectée grâce à ITK ©F3LR


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
start-up économie entreprises viticulture agriculture météo international
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter