La Grande-Motte : les pompiers sauvent un septuagénaire de la noyade

Les sapeurs-pompiers de l'Hérault ont sauvé de la noyade un septuagénaire, ce 15 juillet à La Grande-Motte. L'occasion pour eux d'appeler à la prudence en période de forte chaleur.

La station balnéaire de La Grande-Motte (Hérault) a connu ce vendredi après-midi un début de noyade. Les sapeurs-pompiers du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS 34) sont parvenus à ranimer une personne âgée de 70 ans. La victime a été évacuée vers les urgences.

Risque accru par forte chaleur

Les sauveteurs rappellent qu'avec les fortes chaleurs, il ne faut pas surestimer sa condition physique. Il convient aussi d'éviter tout comportement à risque :

  • Ne pas consommer d’alcool avant et pendant la baignade,
  • Ne pas s’exposer excessivement au soleil avant d'aller à l'eau,
  • Rentrer progressivement dans l’eau, surtout si elle est froide et que vous vous êtes préalablement exposé au soleil.

Ce fait divers met en lumière le travail des nageurs-sauveteurs du SDIS de l'Hérault. Deux de ses anciens membres ont d'ailleurs défilé hier sur les Champs Elysées lors du 14 juillet. Ils ont été salués par leurs collègues sur le réseau social Twitter : "Rémy et Gauthier qui officiaient sur les plages d’Agde ont défilé sur les Champs-Élysées à Paris avec leur formation de l’Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan".

Des sauveteurs sur les plages pendant 4 mois

Les pompiers recommandent aussi de se baigner dans des zones surveillées comme à Marseillan, qui possède 5 postes de secours pour 21 sauveteurs.

Dans l'Hérault, ce dispositif de surveillance est en place 4 mois par an.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité