Montpellier : des quatre coins du monde, ils s’initient en ligne aux sciences de la vigne

Bérenguer, Diégo,Thomas sont étudiants en viticulture-œnologie à SupAgro de Montpellier / © France 3 LR
Bérenguer, Diégo,Thomas sont étudiants en viticulture-œnologie à SupAgro de Montpellier / © France 3 LR

Montpellier SupAgro propose depuis quelques semaines une formation en ligne pour s’initier aux sciences de la vigne. Des personnes venant des quatre coins du monde ont adhéré au projet. Reportage.

Par I. Petit-Félix et J. Mériot

Je suis un amateur de vin et je viens d’acquérir 30 vignes de Merlot dans le sud de la Californie, j’ai tellement de choses à apprendre à propos de mes vignes et de la vinification, j’ai hâte de commencer, Chris.
 

Cabernet Sauvignon dans les vignes du vignoble expérimental et pédagogique de SupaAgro (Institut national d'études supérieures agronomiques) de Montpellier / © France 3 LR
Cabernet Sauvignon dans les vignes du vignoble expérimental et pédagogique de SupaAgro (Institut national d'études supérieures agronomiques) de Montpellier / © France 3 LR

Plus de 8 000  personnes originaires des 4 coins du monde


Ils sont plus de 9 000 comme Chris, originaire du monde entier (plus de 121 pays différents sont représentés) à s’être inscrit au MOOC Vine & Wine que propose l’école de  Montpellier SupAgro, pour en apprendre davantage sur le vin. Certains sont sur place mais d’autres sont à des milliers de kilomètres.


Sur le forum, on peut lire des " Hello guys bonjour à tous, Professionnel des vins et spiritueux basé à Sydney! Au plaisir! Cheers ;) ou encore Bonjour à tout le monde! Anglaise de naissance.... biterroise d’adoption... passionnée de vin et la vigne, j’ai hâte de mieux connaître le milieu avec un projet de reconversion en vue."

Chaque point sur la carte représente une personne qui suit le MOOC, dans le monde - février 2018 / © Capture d'écran MOOC vine & Wine
Chaque point sur la carte représente une personne qui suit le MOOC, dans le monde - février 2018 / © Capture d'écran MOOC vine & Wine

Créer du lien derrière son ordi


Au-delà des connaissances que peut apporter le MOOC, il a également une dimension humaine. Cécile Trédaniel est ingénieure pédagogique à  Montpellier SupAgro, et elle s’occupe plus précisément du MOOC vigne et vin, son rôle ? Coordonner le projet, et animer la plateforme :


Le projet est initié par Montpellier SupAgro et trois autres écoles d’agronomie partenaires, l’école nationale supérieure agronomique de Toulouse, l'AgroSup Dijon et de Bordeaux Sciences Agro. Les cours sont proposés en plusieurs versions, en français, en anglais mais l’école propose aussi une version sous-titrée en chinois mandarin. Le but ? Attirer des gens issues du monde entier pour donner une meilleure visibilité à l’international à l’école SupAgro.

Un MOOC animé en anglais par des étudiants étrangers


Le studio dans lequel les vidéos des modules du MOOC ont été enregistrées à Montpellier SupAgro / © France 3 LR
Le studio dans lequel les vidéos des modules du MOOC ont été enregistrées à Montpellier SupAgro / © France 3 LR

Le MOOC propose également des lives hebdomadaires. Ils permettent aux apprenants de poser leurs questions en direct aux enseignants qui animent ces lives aidés par des étudiants de SupAgro étrangers qui en profitent améliorer leur français.

Parmi eux, Thomas Hare, originaire d'Angleterre, il est venu étudier le vin et la vigne à Montpellier :

Thomas Hare, étudiant à Montpellier SupAgro , originaire d'Angleterre / © France 3 LR
Thomas Hare, étudiant à Montpellier SupAgro , originaire d'Angleterre / © France 3 LR

Je suis très enthousiaste de participer à ce projet ce n'est pas quelque chose que j'ai pu faire en Angleterre, participer à quelque chose de mondial c'est énorme, et puis pour mon français c'est très intéressant ...
 

Lors de la seconde semaine du MOOC consacrée à la viticulture, Christian Chervin, professeur à l’ENSAT de Toulouse et Anne Pellegrino, maître de conférence à Montpellier SupAgro répondent en direct aux questions des apprenants.


Pour l'instant, 8 000 personnes sont inscrites à ce MOOC, un peu près 5% d'entre eux vont suivre la formation de A à Z, selon Cécile Trédaniel. L'objectif principal de ce MOOC est de créer des vocations professionnelles où tout simplement d'enrichir des connaissances préexistantes. Les inscriptions au MOOC sont ouvertes jusqu'au 17 février, pour vous inscrire c'est sur la plateforme fun.


Un MOOC, qu’est-ce que c’est exactement ?

Un MOOC (Massive Open Online Courses ou cours en ligne ouverts et massifs) est un outil qui permet de se former en ligne sur un thème précis, même en étant à l’autre bout de la planète, et ce gratuitement.

Le MOOC repose sur une plateforme internet. Ceux qui s’y connectent peuvent y trouver des cours sous forme de vidéos, de powerpoint, de cours rédigés, ainsi que des exercices et des espaces d’échanges interactifs.

Sur le même sujet

Académie de Montpellier : Parcoursup, la journée de toutes les inquiétudes

Les + Lus