Témoignages. "On a honte de demander de l'aide" : cette application solidaire met en relation malades et bénévoles

Publié le Écrit par Fabrice Dubault

Une association de Baillargues dans l'Hérault vient de lancer "La vie est belle", une application de mise en contact de malades de longue durée, de handicapés et d'aidants bénévoles. Une aide et un accompagnement à domicile dans la vie de tous les jours pour faciliter le quotidien et éviter l'isolement physique et moral en plus de la maladie.

Le président de l'association "La vie est belle", basée à Baillargues, à l'est de Montpellier, a eu l'idée de créer une application d'entraide. Un réseau digital de bénévoles en service depuis début février.

"Grâce à la géolocalisation, les bénévoles peuvent donner leurs disponibilités durant la semaine, dire s'ils peuvent se déplacer à 1 ou 20 kilomètres et quels genres de services ils peuvent rendre. Les malades qui ont besoin d'aide le verront sur l'application. Souvent, ils ont du mal à franchir le cap et appeler pour demander de l’aide, alors via une application ça peut briser la glace" explique Sébastien Di Grazia.

VOIR le reportage de France 3 Occitanie.

La solidarité grâce à une application

Josefina est en rémission d’un cancer.

Durant 18 mois, dans sa bataille contre la maladie, elle a reçu le soutien d’une association et de bénévoles de Baillargues.

Aujourd'hui, l’application "La vie est belle" lui permet d’être en contact direct avec des aidants qui peuvent accompagner et faciliter sa vie au quotidien.

Je souhaite traiter un dossier important au niveau administratif. Du coup, je cherche quelqu'un qui a les compétences autour de moi et qui puisse m'aider à remplir les formulaires.

Josefina, malade aidée grâce à l'application "La vie est belle"

Et c’est avec son téléphone que Josefina va trouver le bon contact, disponible rapidement et près de chez elle.

"Je sélectionne sur mon portable la personne qui est la plus proche de moi. C'est Coralie. Je lui envoie un petit SMS qui est déjà personnalisé donc cela permet de gagner du temps et de ne pas avoir à chercher ses mots. Et presque toujours, la réponse est très rapide" explique Josefina.

Il y a plein de choses que l'on peut faire pour aider. De l'administratif, aller chercher les enfants à l'école, faire des courses, rapporter des médicaments, accompagner le malade à un rendez-vous, se balader, boire un café... Je me mets disponible sur l'appli et si quelqu'un a besoin, je réponds avec plaisir.

Coralie, aidante bénévole "La vie est belle"

Des bénévoles qui donnent du temps et des compétences

Pour être bénévole comme Coralie et donner un peu de son temps, il suffit d’être membre de l’association, c'est 12 euros par an et faire part de ses disponibilités et de ses compétences sur l’application, sans oublier de se géolocaliser et donner un rayon d’action.

"C'est surtout difficile au départ de demander de l'aide. On a un peu honte. Et finalement, on se sent épauler, accompagner. Même si c'est un petit moment, c'est beaucoup pour moi" avoue Josefina.

L’idée d’aider des malades à domicile, c’est Sébastien qui l'a eu peu de temps après le décès de sa femme d'un cancer. Et la version application sur mobile est venue par hasard.

Un monsieur est venu pour présenter une application mobile pour trouver des restaurants japonais de sushis et cela m'a donné l'idée de cette mise en relation des malades avec les bénévoles. C'était le même concepte simple et pratique donc on a développé "La vie est belle".

Sébastien Di Grazia, association "La vie est belle"

Quelques mois plus tard, l’application "La vie est belle" est en service avec une cinquantaine de bénévoles autour de Baillargues et l’espoir de se développer sur l'Hérault avec le concours de la CPAM 34.

Toutes les bonnes volontés locales sont les bienvenues mais l'application a vocation à s'étendre sur le territoire.

Pour les malades en ALD, affection longue durée, l’inscription et le service sont gratuits.

Qu’avez-vous pensé de ce témoignage ?
Cela pourrait vous intéresser :
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité