Pierre Soulages : un tableau du maître de "l'outrenoir" vendu 960 000 euros aux enchères, une semaine après sa mort

C'est la première toile du célèbre peintre vendue depuis sa mort, le 26 octobre dernier à Nîmes. Une œuvre de 1981 adjugée 960 000 euros, ce mercredi, jour de l'hommage national à Pierre Soulages, lors d'une vente aux enchères à Neuilly-sur-Seine.

L'huile sur toile, vendue ce mercredi, va rester en France a indiqué le commissaire priseur chargé des enchères pour la maison Aguttes.

Cinq enchérisseurs se sont affrontés longuement au téléphone, pour une vente record établie à 1.228.500 euros, frais compris.

Une vente programmée avant le décès de Pierre Soulages

La vente de ce tableau était prévue depuis des semaines, mais elle a pris l'aspect d'un événement au lendemain de l'annonce du décès de Pierre Soulages.

Plus de 500 acheteurs potentiels étaient inscrits pour ces enchères regroupant 129 lots issus de la succession des grands collectionneurs et galeristes, Jacques et Ester Topiol. Parmi lesquels, une toile du peintre aveyronnais datant de 1981, une période charnière dans l'œuvre de l'artiste qui rappelle ses débuts et surtout annonce l'outrenoir.

La maison Aguttes a mis en ligne une vidéo dans laquelle on peut appréhender l'œuvre dans toutes ses dimensions formelles et sensibles.

Les dimensions modestes et atypiques de l'œuvre vendue aux enchères, 102 X 81cm, expliquent en partie son prix de vente, soit 960 000 euros. Le tableau avait été estimé entre 600 000 et un million d'euros.

Il y a tout juste un an, une toile intitulée "Peinture" (1961), a été acquise pour 20,2 millions de dollars, soit 17,8 millions d'euros, chez Sotheby's à New York. Pierre Soulages était alors, de son vivant, l'artiste français le plus cher au monde.

Un hommage national à Pierre Soulages

Emmanuel Macron a rendu hommage, ce mercredi, dans le décor solennel de la cour carrée du Louvre à Pierre Soulages, un "grand maître de la peinture, "un classique de son vivant". L'Aveyronnais, vivant à Sète, est décédé le 26 octobre à Nîmes, à l'âge de 102 ans.

Il était célébré dans le monde entier pour ses nuances infinies de noir.

Les funérailles de Pierre Soulages auront lieu à Paris, vendredi 4 novembre, à 14h. Son épouse, Colette, a précisé qu’une messe aura lieu en simultané à 14h30 à l’abbaye Sainte-Foy de Conques, dont il avait refait les vitraux entre 1987 et 1994.