• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Levée de l’interdiction de la récolte et de la vente des huîtres du bassin de Thau

© Maxppp
© Maxppp

Interdites depuis le 2 octobre dernier, la récolte et la commercialisation des huîtres de l'étang de Thau sont à nouveau autorisées, depuis ce jeudi. Les tests sanitaires sont satisfaisants. En revanche, l'interdiction est toujours en cours pour les autres coquillages de la lagune sétoise.

Par Fabrice Dubault


Les derniers résultats des tests effectués par le "REseau de surveillance Phytoplanctonique" (REPHY) et l’IFREMER ont mis en évidence des résultats d'analyses satisfaisants, au regard de la norme autorisée, pour la récolte et la commercialisation des huîtres provenant de l'étang de Thau.

Les huîtres ne sont plus contaminées par l'Alexandrium.


En conséquence, le préfet, par arrêté préfectoral du 28 octobre 2015, a décidé de lever les mesures restrictives prises pour les huîtres de l’étang de Thau. La levée de l’interdiction concerne la pêche, le ramassage, le transport, la purification, l’expédition, le stockage, la distribution et la commercialisation pour la consommation humaine.

En revanche, en ce qui concerne les moules et les palourdes, leur récolte et commercialisation restent à ce jour interdites. Cette mesure temporaire sera levée dès que les résultats des analyses seront satisfaisants.

A lire aussi

Sur le même sujet

Occitanie : vers une pénurie de miel d'ici la fin de l'année ?

Les + Lus