Un loup tué par un "tir de défense" pour protéger un troupeau de brebis

Dans la nuit de samedi à dimanche, un troupeau de brebis a été attaqué par un loup à Quissac dans le Lot. L'animal a été abattu lors d'une opération de tir de défens, un tir autorisé par arrêté préfectoral. Une autopsie doit être pratiquée pour déterminer son profil génétique.

Le loup est présent dans le département du Lot et dans la nuit de samedi à dimanche, un troupeau de brebis a été menacé par la présence de l'animal. 
Dans le cadre d’une opération de tir de défense simple autorisée par arrêté de la préfète du Lot pour protéger un troupeau de brebis, un loup a été tué par deux lieutenants de louveterie le samedi 5 août vers 2 heures du matin sur la commune de Quissac. L’Office français de la biodiversité (OFB) s’est rendu sur place afin de procéder aux constats d’usage et à l’enlèvement du cadavre en vue de procéder à son autopsie et à la détermination de son profil génétique.

38 prédations en 2023

Depuis juin 2022, date à laquelle la présence du loup dans le département a été confirmée, le bilan des prédations attribuées au loup après analyse de l’OFB est de 106 attaques de troupeaux, dont 38 en 2023.